Une très grande majorité de personnes âgées veulent pouvoir évoluer activement, intelligemment et de manière indépendante, c’est ce que l’on appelle le « bien vieillir ».

Pour accompagner toute une génération de seniors, la téléassistance est aujourd’hui une des solutions phares pour maintenir un bon confort de vie à l’ère du numérique.

C’est un service social et sanitaire permanent, mis en place pour réduire l’isolement, favoriser les soins à domicile et permettre ainsi aux personnes âgées de continuer à vivre paisiblement chez eux.

La téléassistance : une solution éprouvée et facile d’accès

Il existe une idée reçue selon laquelle les personnes âgées sont incompatibles avec la technologie. Tordons le cou tout de suite à ce poncif, une très grande majorité de seniors se sont adaptés au basculement progressif de notre société dans l’ère du numérique.

De plus, les services de téléassistance ne datent pas d’hier, dès les années 70, des solutions ont émergé pour aider à rompre l’isolement des personnes âgées. Il s’agit donc de solutions éprouvées et d’une grande simplicité.

Si vous êtes intéressé par ces dispositifs, mais que vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez consulter ce comparateur de téléassistance sur le site https://essentiel-autonomie.com : téléassistance pour personnes agées, qui vous aidera à trouver une solution adaptée en fonction de votre situation.

Ces solutions d’assistance permettent de donner aux seniors un sentiment de sécurité accru grâce à un contact plus facile et plus rapide avec un service d’assistance ou directement des proches.

La téléassistance classique à domicile

La téléassistance classique fonctionne avec un petit boîtier que le senior porte en permanence sur lui. Il peut prendre la forme d’une montre, d’un bracelet ou d’un pendentif.

Ce dispositif permet à celui qui le porte d’envoyer à tout moment, par un simple appui, un signal d’alerte à une centrale d’écoute. Le boîtier est muni d’un transmetteur qui communique avec la ligne téléphonique ou une Box Internet.

Un téléopérateur peut alors entrer en conversation avec la personne âgée pour connaître le motif du déclenchement de l’alarme. Il n’y a donc pas besoin de décrocher le téléphone et c’est là tout l’intérêt de la téléassistance qui fonctionne 24 h/24 et 7 jours/7.

Dans le cas où le téléopérateur n’arrive pas à joindre la personne qui a déclenché le signal, elle appelle d’abord les proches mentionnés dans le contrat de téléassistance. Cette personne peut être un membre de la famille ou un voisin et qui possède à ce titre un double des clefs du domicile ainsi que les codes d’accès le cas échéant. Si cette personne ne répond à l’appel, la centrale va alors prévenir les secours.

La géolocalisation pour une mobilité en toute sécurité

Ces dernières années, la téléassistance a gagné en mobilité. Nous avons vu que les dispositifs classiques de téléalarme sont souvent raccordés sur une ligne téléphonique fixe ou sur une Box Internet. Ils ne permettent donc pas une grande liberté de mouvement.

Les réseaux mobiles 3G, 4G et maintenant 5G ont permis l’émergence de la téléassistance géo localisée. Il s’agit principalement des mêmes boîtiers sous forme de montre, de bracelet ou de pendentifs, mais ceux-ci sont équipés d’une carte SIM qui communique automatiquement avec un centre de téléassistance.

Il peut s’agir également d’un véritable smartphone Android dont l’ergonomie et l’interface ont été optimisées pour les personnes âgées.

Ces solutions suppriment ainsi la barrière du domicile et permettent d’offrir une sécurité accrue aux seniors qui souhaitent rester actifs et nomades.

Elles sont également adaptées pour les personnes âgées souffrant de troubles cognitifs et psychologiques comme la maladie d’Alzheimer. Dans certains cas, on peut délimiter une zone géographique précise et faire en sorte qu’une alarme se déclenche en dehors de cette zone pour plus de sécurité.

La domotique au service des seniors

Pour les personnes âgées fragiles qui restent le plus souvent à domicile ou qui ne peuvent plus sortir de chez elles, des solutions de surveillance discrètes et non intrusives existent.

Elles sont moins contraignantes que les boîtiers de téléalarme, mais les deux solutions peuvent très bien être utilisées en parallèle. Il s’agit le plus souvent de détecteurs de mouvement placés à des endroits stratégiques à l’intérieur d’une maison et qui vont surveiller l’activité quotidienne.

Ils sont reliés à une Box qui communique directement avec une plateforme de téléassistance. En cas d’inactivité ou de situation suspecte, une alerte va être déclenchée et la plateforme tentera de rentrer en contact avec la personne en premier lieu. Sans réponse de sa part, les proches ou les secours seront contactés pour intervenir au domicile.

Quel est le coût d’un service de téléassistance ?

En règle générale, un service de téléassistance va coûter entre 20 et 30 euros mensuellement. Il existe de nombreux opérateurs qui proposent la téléassistance, que ce soient des organismes privés ou des structures associatives.

Vous pouvez également vous renseigner auprès des services sociaux de la mairie, de votre conseil départemental ou encore de votre caisse de retraite qui peuvent proposer leur propre service.

Faire appel à un opérateur déclaré au titre des services à la personne vous permet d’obtenir une réduction d’impôt de 50 % sur la dépense. De plus, une aide complémentaire peut être accordée par votre conseil départemental, donc n’hésitez pas le contacter.

Enfin, quelques précautions à prendre…

Quel que soit votre choix, n’oubliez pas de lire attentivement votre contrat avant de le signer afin de vérifier quelques points importants :

  • Est-ce qu’il y a des options payantes ?
  • Quels sont les coûts d’installation et de maintenance ?
  • Quelle est la durée du contrat ?
  • Quelles sont les conditions de résiliation ?