La chirurgie des yeux ou la chirurgie réfractrice correspond à l’ensemble des traitements des yeux au laser qui permettent de corriger les différents troubles de la vision.

La myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie sont quelques défauts que l’opération des yeux peut rectifier. Ayant fait l’objet de plusieurs interrogations sur de nombreuses années, la chirurgie correctrice de l’œil a fini par mettre bon nombre de scientifiques et de populations d’accord sur son efficacité.

Pour preuve, plus de 170 000 personnes se font opérer les yeux chaque année. Si vous hésitez à vous faire opérer les yeux au laser, découvrez dans cet article tout ce que vous devrez savoir sur la chirurgie réfractive pour prendre une décision raisonnable.

Quelles sont les différentes conditions pour vous faire opérer ?

Grâce à l’évolution et la généralisation des lasers, la chirurgie réfractive est actuellement capable de réaliser de véritables prouesses. Plus simplifiée et idéalement maîtrisée, l’opération des yeux offre l’opportunité de corriger plusieurs troubles de la vision et peut même optimiser l’acuité visuelle.

Cependant, tout le monde ne peut profiter des bienfaits des nouvelles technologies de la chirurgie oculaire. En réalité, elle s’adresse actuellement aux patients qui souffrent des troubles visuels qualifiés de faible à moyenne.

En outre, l’anomalie visuelle ne doit pas être évolutive et la vision doit être stable (particulièrement dans le cas de la myopie). Pour finir, au nombre des maladies oculaires qui représentent des contre-indications, on retrouve :

  • Glaucome
  • Lésions oculaires liées aux UV ou herpès oculaires.

Il faut également préciser qu’une telle opération des yeux est interdite aux femmes enceintes.

Quelques précisions sur le déroulement de l’opération des yeux au laser

En ce qui concerne le déroulement de l’intervention, quelques petites minutes sous anesthésie locale suffisent pour rectifier les troubles oculaires qui sont à la source de :

  • La myopie
  • L’astigmatisme
  • Ou de l’hypermétropie.

Une fois l’opération terminée, la récupération visuelle est quasi-immédiate. Le plus impressionnant est que la guérison ne dure que deux semaines en fonction du type d’intervention.

Toutefois, vous devrez débourser une somme comprise entre 1500 et 3 000 euros pour bénéficier d’une chirurgie oculaire. Mais qui ne donnera pas tout ce qu’il possède pour mieux voir ?

Chaque année, le nombre des opérations de ce genre se compte par milliers à travers l’Europe tout entière. Les bénéficiaires peuvent aujourd’hui en témoigner où qu’ils se trouvent.

La chirurgie des yeux est d’une très grande efficacité. De ce fait, plusieurs riches à travers le monde ont pour objectif d’y avoir recours pour perfectionner leur vue au-dessus de la normale. Mais quels sont les techniques fondamentaux de la chirurgie oculaire ?

Les principales techniques utilisées en chirurgie de l’œil

De manière générale, les principales techniques de la chirurgie des yeux sont au nombre de trois (3) :

  • La chirurgie par Lasik
  • La photokératectomie réfractive (PKR)
  • Le Small Manual Lenticular Extraction (SMILE)

Il faut noter que l’intérêt de ces différents processus consiste à corriger la courbure de la cornée ou à normaliser sa surface. L’objectif principal de l’usage de ces techniques est d’améliorer la focalisation des images au niveau de la rétine.

Quelques précisions sur ces divers techniques

chirurgie yeux senior

Le lasik ne conduit pas à la naissance de douleurs après l’intervention. L’intervalle entre l’opération de chaque œil est donc réduit et peut durer moins d’une semaine.

Le PKR est par contre à l’origine d’une douleur postopératoire qui peut durer entre 48 et 72 heures. De plus, la durée de récupération visuelle peut varier de 1 à 6 mois. Le délai de l’intervention entre chaque œil est approximativement d’un mois.

L’intralaser ou la technique du laser femtoseconde est la première chirurgie 100 % laser qui commence à partir de la coupe d’une lamelle de cornée jusqu’à son ajustement.

En plus de tout cela, il faut ajouter que le SMILE optimise le confort postopératoire. Le plus impressionnant est que le patient peut redémarrer ses activités dès le lendemain.

Par ailleurs, les opérations bilatérales simultanées sont effectuées Outre-Atlantique. Cependant, en France c’est la carte de sécurité qui est privilégiée par la conservation d’un délai raisonnable. Cela offre au patient plusieurs possibilités thérapeutiques et une modération des effets postopératoires.

Quelle est l’action du laser sur les anomalies de la vision ?

Puisque les sources des troubles de la vision sont diversifiées, l’action du laser sur ces anomalies varie également en fonction des défauts de la vue.

La myopie

Lorsque vous souffrez de la myopie, vous n’arrivez pas bien voir un objet. En d’autres termes, la vue de l’objet est floue. Cela est relatif au fait que les images se constituent en avant de la rétine. De ce fait, vous voyez mal de loin, mais bien de près.

Pour un tel défaut de vue, le traitement par le Lasik est conseillé. Il a pour but d’aplatir le centre de la cornée afin de diminuer la « longueur » de l’œil.

L’astigmatisme

Une personne qui souffre de l’astigmatisme a de mal à reconnaitre l’image d’un objet avec précision de près comme de loin. Dans ces conditions, la cornée est bombée de façon anormale. Une intervention avec le Lasik a pour objectif de traiter la cornée pour la ramener à la forme normale.

L’hypermétropie

Ce défaut de l’œil se caractérise par une vue imparfaite de près comme de loin. Et cela, pour la simple raison que les images se forment en arrière de la rétine. À l’opposé du traitement de la myopie, l’intervention au laser vise à amplifier le bombement central de la cornée.

La presbytie

En cas de presbytie, le cristallin perd de sa souplesse en raison de l’âge. Il devient donc moins déformable sous la pression des muscles ciliaires situés tout au tour. Cela entraine une augmentation nette de la distance minimum à laquelle les yeux voyaient.

Dans ce cas, l’opération au laser a pour but de remodeler la cornée dans son épaisseur afin d’ajuster le rayon de courbure et de la reconstituer en multifocale. Cela signifie de permettre à la cornée de bien voir de près, de loin et en vision intermédiaire.

Quelques autres précisions

Par ailleurs, quel que soit le cas, retenez que les effets secondaires liés au traitement par laser sont rares, mais ils en existent. Après l’opération, des sous-corrections peuvent être nécessaires.

Il faut préciser aussi que les accidents existent. Toutefois, comme dans le cas de toutes les nouvelles techniques, on manque de recul en ce qui concerne les effets à long terme.

Mais, quel que soit le défaut de la vue dont vous souffrez, les spécialistes vous informeront dans les moindres détails de façon précise et objective avant toute intervention.

Et, cette séance d’information ne se déroule pas seulement dans le cas des visites préparatoires à une chirurgie des yeux. Elle est également fondamentale pour le cas de l’orthodontie pour adultes et pour d’autres soins particuliers.

De ce fait, si vous souhaitez opter pour une intervention d’ordre sanitaire sur un organe sensible, n’hésitez pas à demander au spécialiste de bien vous éclairer à ce sujet. Cela vous permettra d’obtenir toutes les données nécessaires pour une excellente prise de décision.

De plus, bien avant de contacter un spécialiste pour une opération quelconque, allez à la recherche de l’information sur les blogs de santé pour avoir des précisions. Si vous manquez de temps, prenez rendez-vous chez votre médecin traitant avant de prendre une décision. La meilleure manière de prendre soin de votre santé consiste à vous informer au quotidien. Or, l’accès à l’information fiable est aujourd’hui plus que jamais simplifié à partir du Web.