On sait tous combien chaque instant d’une vie est précieux et qu’il est donc important de profiter pleinement de chacun d’eux, quel que soit notre âge. Pourtant, il s’avère que nous passons en moyenne un tiers de notre vie à dormir.

C’est un chiffre qui laisse songeur, même si on sait pertinemment aussi que notre santé dépend de notre temps de sommeil au quotidien.

Puisqu’il en est ainsi, il semble primordial de privilégier au mieux notre « couche » et donc, de se choisir le meilleur matelas possible, surtout quand nous atteignons un âge où le dos devient fragile et qu’il nous est de plus en plus difficile de nous lever.

Les critères d’un bon matelas

Nous sommes tous différents à bien des niveaux, mais il y a 2 points sur lesquels nous sommes tous identiques : nous avons besoin de nous nourrir pour vivre et nous devons dormir au moins quelques heures/jour pour être en forme !

On essaye donc de se nourrir avec des aliments sains, alors pourquoi ne pas en faire de même avec sa literie ? Pourquoi la qualité de notre matelas serait moins importante que ce qu’on avale, vu le temps qu’on passe au lit ?

Alors, pour toutes celles et ceux que cela interpelle, voici quelques critères pour estimer si votre matelas est de bonne qualité et surtout pour savoir s’il est à même de prendre soin de votre corps quand il est au repos.

Il est donc question de garnissage du matelas, de ses différents composants, de sa densité ainsi que de sa fermeté, de sa taille et surtout de son épaisseur. Tous ces points pour bien choisir votre matelas sont à découvrir ici.

Des séniors au sommeil bien plus léger

Lorsque l’on est jeune et que notre corps est souple, il nous est possible de dormir un peu partout, sans que notre sommeil en soit perturbé.

Mais passé quelques années, nous ressentons déjà le besoin confortable d’un nid douillet, et cette sensation ne fait que s’accroître après la cinquantaine, car notre corps évolue et nos besoins aussi.

Alors, le choix d’un bon matelas devient essentiel pour éviter d’avoir à souffrir de douleurs articulaires, qui surviennent le plus généralement au niveau de notre dos. Il est à noter aussi qu’avec l’âge, notre sommeil devient bien moins réparateur et que nos nuits se font aussi bien plus courtes qu’avant.

C’est la raison pour laquelle il est important que les quelques heures de sommeil que nous nous accordons en tant que seniors, soient les plus confortables possibles. Le choix du matelas pour accueillir notre corps vieillissant devient donc essentiel.

Les matelas les plus adaptés aux seniors

Au niveau du garnissage du matelas, il est conseillé aux seniors d’utiliser des matelas en mousse à mémoire de forme, qui offrent des particularités satisfaisantes pour les personnes âgées.

En effet, la mousse viscoélastique que contiennent ces matelas, permet au corps d’être moulé, ce qui apporte un confort inégalable à la personne concernée car il s’agit d’un bien-être « sur mesure ».

Ainsi, en atténuant les différents points de pression sur l’ensemble du corps, ces matelas jouent un rôle primordial sur la bonne tenue de la colonne vertébrale et de toutes autres articulations sensibles.

D’une très haute densité et d’une fermeté aussi efficace qu’elle est douce, ces matelas en mousse viscoélastiques sont donc plébiscités par la plupart des seniors, qui affirment y dormir comme sur un nuage de coton ! Mais pour ceux qui ne s’y sentiraient pas très à l’aise, et notamment pour les personnes de fortes corpulences, sont alors proposés des matelas dits hybrides.

Plus résistants et plus compacts que les précédents, ces matelas hybrides sont composés de multiples couches de mousse ou de latex, auxquelles on ajoute différents niveaux de ressorts ensachés. Ce qui leur permet d’offrir une fermeté sans pareil, combinée à un soyeux confort.

Ainsi, fini les douleurs lombaires et articulations fragilisées, d’autant que la circulation sanguine s’en trouve elle aussi favorisée, ce qui est un plus sans précédent pour les personnes souffrant de phlébites à répétition.

Ce qui est sûr c’est que ces 2 sortes de matelas, en mousse viscoélastique et hybrides avec ressorts ensachés, sont aussi bien ventilés les uns que les autres et qu’ils permettent donc une respirabilité au top des matelas en question.

Le seul véritable point faible que l’on retrouve sur certains modèles, qu’ils soient viscoélastiques ou hybrides, concerne la housse du matelas qui n’est pas toujours lavable comme on le souhaiterait pour nos seniors.