Si vous ressentez une douleur aiguë et intense dans les articulations ou que votre dos se “bloque” de temps à autre, c’est le signe que quelque chose de sérieux se passe dans votre corps et vous devez y prêter attention. Cependant, la plupart du temps, le principal problème évoqué par les personnes actives est la sensation de raideur.

C’est généralement pire le matin et cela signifie qu’ils ne peuvent pas faire les choses aussi facilement qu’ils le voudraient. Un signe évocateur : ces personnes commencent à acheter des chaussures à enfiler parce qu’elles n’arrivent pas à faire leurs lacets le matin.

Pour pallier ces désagréments, découvrez dans cet article des solutions pour soulager vos articulations.

Quelles solutions naturelles pour soulager les articulations ?

Voici 5 astuces naturelles pour combattre l’inflammation et soulager efficacement vos articulations.

Pensez aux compléments alimentaires

La glucosamine et le sulfate de chondroïtine (tous deux présents dans le cartilage humain) sont particulièrement efficaces contre les douleurs articulaires. Ils permettent aussi de traiter le gonflement associé à l’arthrose. Certaines études sur leur efficacité sont encore en cours, mais une revue de recherche médicale de 2015 a déterminé que ce combo réduisait significativement la douleur et améliorait la vie des personnes atteintes d’arthrose du genou. Vous pouvez vous tourner vers des compléments alimentaires qui contiennent ces substances.

Par ailleurs, il convient de noter qu’une carence en vitamine D peut être à l’origine de douleurs articulaires. Là encore, les compléments alimentaires, à l’instar de ce que propose Germedevie.fr, peuvent également vous permettre de combler cette carence.

Mangez du poisson

Ce n’est un secret pour personne : les acides gras Oméga 3 (y compris les suppléments d’huile de poisson) possèdent des propriétés anti-inflammatoires incontestables. Il s’avère que ces suppléments pourraient également aider les personnes souffrant d’articulations douloureuses à se sentir mieux.

Une étude menée en 2015 en Thaïlande a révélé que lorsque des personnes souffrant d’arthrose du genou prenaient 1 000 mg de suppléments d’huile de poisson (une fois par jour pendant 8 semaines), leur douleur diminuait considérablement. D’autres recherches ont montré qu’une consommation accrue d’Oméga 3 permettait aux personnes atteintes de polyarthrite rhumatoïde de réduire leur dépendance aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Essayez l’acupuncture

Il n’est pas toujours évident de prouver scientifiquement que l’acupuncture améliore la douleur liée à l’arthrose. Mais une revue de recherche de 2013 a conclu que ce traitement alternatif améliorait la douleur et la raideur chez les personnes atteintes d’une affection ressemblant à de l’arthrite et caractérisée par des douleurs musculaires généralisées : la fibromyalgie.

Si vous n’êtes pas réfractaire aux aiguilles, réservez quelques séances d’acupuncture chez un professionnel. N’oubliez pas que des visites fréquentes peuvent être nécessaires avant d’obtenir des résultats. Pensez à vous renseigner auprès de votre mutuelle santé pour savoir si elle couvre ce type de traitement.

Allez dans l’eau

solutions pour soulager les articulations douleurs

La natation et l’aquagym favorisent la souplesse et la solidité du corps sans trop l’impacter. Une étude publiée en 2014 dans la revue Physical Therapy a révélé que l’exercice dans l’eau pouvait réduire la douleur.

Il améliore aussi le fonctionnement physique chez les personnes souffrant d’arthrose des membres inférieurs. Parallèlement, une étude menée en 2015 aux Pays-Bas a révélé qu’une séance de 45 minutes d’entraînement aquatique contribuait à soulager la douleur de l’arthrose du genou.

Utilisez une crème spécifique

La capsaïcine, une substance qui confère sa chaleur aux piments forts, est également utilisée dans les crèmes et les pommades topiques antidouleur. Elle consomme temporairement la substance P. C’est une substance chimique du cerveau qui stimule les récepteurs de la douleur. Elle redirige les nerfs pour que vous ne ressentiez plus de douleur au niveau de vos articulations. Selon une étude, 80 % des personnes souffrant d’arthrite ostéo ou rhumatoïde avaient moins mal après avoir appliqué de la crème à la capsaïcine 4 fois par jour pendant deux semaines.

Pourquoi les articulations font mal ?

Lorsque l’on pense aux causes des douleurs articulaires, la plupart des gens évoquent immédiatement l’âge, l’excès d’exercice, les blessures et l’arthrite. Mais le saviez-vous ? Les sept facteurs suivants peuvent aussi accroître vos douleurs articulaires.

L’anxiété

Bien qu’il en existe de nombreux types, les troubles de l’anxiété se caractérisent par une peur excessive. Ils entraînent donc des perturbations du comportement et du métabolisme. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que les douleurs articulaires font partie des symptômes complexes de l’anxiété.

Plusieurs raisons expliquent pourquoi les personnes anxieuses ressentent des douleurs articulaires accrues. L’inflammation due au stress en est une. Lorsque vous êtes anxieux, vous subissez un stress à long terme. Par conséquent, votre corps produit continuellement des molécules appelées “cytokines”. Elles sont responsables des gonflements de vos articulations, ce qui entraîne finalement une augmentation de la douleur pendant vos mouvements.

La carence en vitamine D

soulager articulation compléments alimentaires

Une simple carence en vitamines peut être à l’origine de vos douleurs articulaires. Les chercheurs affirment que plus votre carence en vitamine D dure longtemps, plus vos douleurs articulaires s’aggravent. À terme, vous pouvez développer de l’arthrite ou des problèmes osseux.

Pour faire le plein de vitamines D, il suffit de vous exposer à la lumière naturelle du soleil pendant 10 à 20 minutes. Si vous ne pouvez toutefois pas sortir, puisez votre ressource en vitamine D dans votre alimentation. Mangez des aliments tels que le saumon, les champignons, le thon et le jaune d’œuf. Les compléments alimentaires vous permettent aussi de combler vos apports quotidiens en vitamine D.

La météo

Vous souffrez de douleurs chroniques, notamment d’arthrite ? Vous l’aurez sans doute remarqué : lorsque la température change, vous le ressentez dans vos articulations sous forme de raideur ou d’oppression. Lorsque la température de l’air baisse par exemple, les tissus du corps peuvent se dilater et exercer une pression plus forte sur les nerfs qui contrôlent les signaux de douleur.

Le manque d’exercice physique

Rester actif est l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire pour combattre les douleurs articulaires et l’arthrite. Cela peut sembler contre-intuitif, puisque bouger fait souvent souffrir vos articulations, mais en limitant vos mouvements, vous affaiblissez vos muscles. En faisant de l’exercice, vous renforcez donc les muscles près de vos articulations. Par la même occasion, vous augmentez votre amplitude de mouvement et votre flexibilité.

Le tabagisme

On sait tous que la cigarette a de nombreux effets négatifs sur la santé. Ajoutez les douleurs articulaires à cette liste ! En effet, fumer crée une dépendance, parce que la nicotine entraîne une libération de dopamine dans l’organisme. La dopamine n’est autre que cette hormone qui vous fait vous sentir bien. Elle incite votre corps à ressentir moins de douleur au début. Mais lorsque cette sensation disparaît, la douleur est souvent plus forte.

La cigarette affecte également le système circulatoire du corps. Elle empêche les nutriments de circuler vers les muscles et les articulations. Comme vos muscles assurent la protection de vos articulations, lorsqu’ils ne reçoivent pas les nutriments appropriés, vos articulations sont plus sensibles à la douleur.

L’obésité

On parle d’obésité lorsque le poids corporel est supérieur à 20 % au poids dit normal. Cela correspond plus précisément à un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30.

Le poids supplémentaire exerce une pression accrue sur vos articulations. Chaque kilo de poids que vous prenez ajoute 2 kg de pression sur les articulations de vos genoux. C’est pourquoi l’obésité constitue un facteur de risque majeur pour le développement de l’arthrose et des douleurs articulaires.