De nos jours, de plus en plus de personnes prennent les devants et s’investissent dans leurs propres funérailles. De cette façon, elles s’assurent que leurs dernières volontés soient bien respectées, tout en facilitant le processus à leurs proches. Si vous souhaitez également prévoir vos obsèques, sachez que c’est possible. À travers cette rubrique, nous vous expliquons comment y arriver.

Rédiger vos dernières volontés

Pour alléger la peine de vos proches et leur faciliter la tâche, vous pouvez rédiger vos dernières volontés sur un papier, à la main ou sur ordinateur. Veillez simplement à bien signer vos écrits pour certifier qu’il s’agit bien de vous. En France, une loi oblige les proches d’un défunt à réaliser ses dernières volontés si, bien évidemment, ces dernières ont été écrites et sont réalisables.

Si vous souhaitez offrir un objet particulier ou une somme d’argent à l’un de vos proches, vous pouvez le préciser dans une lettre. Sur cette même lettre, vous pouvez également parler du type de funérailles que vous souhaitez.

De même, vous pouvez parler du choix de la musique, de l’église, des fleurs et, éventuellement, ce qu’il y aura marqué sur la pierre tombale. Il est possible de tout préparer à l’avance pour que vos proches n’aient pas a y penser le jour J. Vous pouvez vous rendre sur internet, par exemple,sur https://plaquedeces.fr, vous pourrez commander une plaque funéraire.

En ce qui concerne l’endroit où conserver cet écrit, vous pouvez le confier à une personne, tels un proche en qui vous avez confiance ou un notaire.

Vous pouvez aussi le laisser en évidence dans les dossiers qui seront recherchés en premier lors de votre décès. Cela peut être dans votre livret de famille ou votre carnet de santé.

Le choix des funérailles

L’organisation de la cérémonie et de la sépulture demande un travail considérable. Il faut tout d’abord choisir le type de sépulture. Certaines personnes souhaitent être enterrées tandis que d’autres préfèrent être inhumées. Si vous avez une volonté précise sur ce sujet, n’hésitez pas à en faire part à vos proches et à l’écrire. Il arrive également de vouloir offrir son corps à la médecine, dans ce cas, il vous faudra opter pour une carte de donneur.

Une fois le type de funérailles choisi, il faut ensuite préparer la cérémonie et choisir le lieu où vous allez reposer. Si là encore vous souhaitez alléger la tâche à vos proches, vous pouvez prendre les devants en choisissant l’église, mais aussi le type de cercueil ou d’urne que vous voulez.

Quant au lieu, vous pouvez là encore le prévoir de votre vivant. Si vous souhaitez être enterré, alors vous pourrez choisir le cimetière que vous souhaitez. Pour bien faire, vous pouvez également acheter une concession à l’avance. À savoir, il existe plusieurs types de concessions : les temporaires qui vous permettent de reposer pendant un certain nombre d’années (entre 5 et 50 ans) et les perpétuelles où vous pouvez y reposer pour toujours.

Si, toutefois, vous souhaitez être incinéré, vous pouvez choisir l’endroit où seront déposées vos cendres. Cela peut se faire dans une urne ou un caveau familial, mais aussi ailleurs, comme dans la mer, dans une forêt ou dans un jardin privé.

Plus original encore, vous pouvez envoyer vos cendres dans le ciel via un feu d’artifice. Pour information, la loi française ne vous autorise pas à confier vos cendres à un particulier ni à les disperser dans un jardin public ou sur la voie publique.

Les frais engendrés lors des funérailles

Outre l’organisation des obsèques, il y a des frais qui s’ajoutent. Si là encore vous souhaitez vous investir et prévoir à l’avance, c’est possible. Il est vivement recommandé de demander un devis en fonction de vos dernières volontés. Ainsi, vous pourrez prévoir la somme nécessaire.

Plusieurs compagnies d’assurances proposent des contrats obsèques. Bien entendu, les clauses varient d’une assurance à l’autre. C’est pour cette raison qu’il faut bien vous renseigner. N’hésitez pas à contacter plusieurs prestataires pour avoir plusieurs devis différents. Le contrat le plus courant est le contrat capital, qui permet le versement d’une somme à la société funéraire ou à un proche. Cependant, la somme versée n’est parfois pas suffisante pour couvrir tous les frais.

Vous pouvez également vous tourner vers un contrat de prestation qui vous permettra de choisir certains services ou produits. Néanmoins, le choix est assez limité. Pour prévoir tout comme vous le souhaitez, c’est vers un contrat de prestation personnalisé qu’il faut vous pencher. Cela dit, le tarif est bien souvent très onéreux.

Si vous ne souhaitez pas souscrire à un contrat quelconque, vous pouvez déposer une somme directement sur un livret ou un compte en banque. Cette dernière pourra alors être retirée par vos proches ou par l’agence funéraire au moment venu. À savoir : une entreprise funéraire ne peut pas retirer plus de 3 050€.