La retraite est souvent une étape vivement attendue. C’est en effet l’occasion de profiter pleinement de son temps, de sa famille ou encore de se consacrer à une activité longtemps mise de côté.

Cependant, ce nouveau chapitre s’accompagne parfois de quelques déboires au niveau financier, souvent non attendus. Certaines charges imprévues peuvent s’ajouter à une baisse des revenus. Alors, comment bien se préparer pour vivre une retraite paisible ?

Se tourner vers un rachat de crédit

Si vos revenus sont susceptibles de baisser en arrivant à la retraite, pensez au rachat de vos crédits. En effet, dans un grand nombre de cas, la diminution des revenus peut s’expliquer par certains crédits signés avant un départ en retraite. Des remboursements non prévus restent à payer, ce qui impacte vos gains mensuels.

La solution du rachat de crédit vous permet d’atténuer ces mensualités, tout simplement en les rassemblant en un seul et unique prêt. C’est tout d’abord plus simple à gérer, mais cela permet également de baisser les paliers de remboursement dès l’arrivée de la retraite.

Se tourner vers une option de rachat de crédit peut convenir à de vastes profils, ce qui la rend si intéressante. En effet, des critères comme l’âge ne sont pas limitants. Le crédit est calculé et adapté selon votre profil, le montant total à regrouper, votre revenu, etc.

N’hésitez pas à vous renseigner et à contacter certaines sociétés spécialisées en regroupement de crédits.

Évaluer ses besoins et ses charges

Pour éviter toutes surprises, il est aussi important de bien se préparer. Pour cela, établissez un bilan de vos charges mensuelles et de vos besoins financiers avant votre départ en retraite et évitez ainsi les surprises. Prenez bien en compte dans votre calcul les différentes taxes et charges déjà en cours de paiement.

Réfléchissez également à vos projets lors de la retraite. Si vous désirez voyager, acheter une résidence plus adaptée, continuer à travailler parallèlement, etc.

Tous ces détails sont primordiaux pour établir un bilan fiable de vos dépenses potentielles suivant vos revenus. Suivant les conclusions de ces recherches, vous saurez ainsi si vous avez besoin d’épargner plus que ce que vous pensiez.

Épargner

baisse revenus senior

Avant votre départ en retraite et pendant vos dernières années en tant que salarié, pensez à mettre de l’argent de côté. En effet, anticipez une baisse possible de revenus et commencez à épargner quelques années avant d’arriver en retraite pour cumuler un fonds solide qui vous aidera en cas de besoin.

Quelques points précis peuvent vous aider à optimiser votre épargne. Pensez, par exemple, à contracter une assurance vie au moins huit ans avant la retraite, à investir dans l’immobilier ou encore à répartir vos placements.

Acheter sa résidence principale

Effectivement, il peut être intéressant d’investir dans l’achat de votre résidence principale avant d’entrer en retraite. Cela vous exempte ainsi d’une charge mensuelle, parfois assez coûteuse. Le plus intéressant est bien évidemment d’avoir clôturé le paiement du prêt immobilier de cet achat avant votre départ à la retraite.

En ce qui concerne l’achat du domicile, pensez à choisir un logement adapté ou qui peut être adapté dans le futur. Pensez que vous aurez certainement besoin de certains aménagements en vieillissant et que votre lieu de résidence doit pouvoir être fonctionnel et surtout accessible.

De même, renseignez-vous sur les taxes des communes avant de faire votre choix. Et enfin, informez-vous sur les charges de certains logements en copropriété si cela vous intéresse. Ces derniers possèdent des avantages, comme des piscines, des ascenseurs ou des espaces verts, mais avec des prix parfois beaucoup plus conséquents.

L’assurance vie

Contracter une assurance vie pendant ses années actives au travail peut être un vrai plus lors de l’entrée en retraite. En effet, cette dernière aide à pallier la baisse de revenu et peut offrir une alternative pour s’en sortir avec les charges financières. De plus, une assurance vie offre d’autres bénéfices comme la possibilité de bénéficier d’avantages fiscaux.

Cumuler emploi et retraite

Effectivement, grâce au dispositif emploi-retraite, il vous est désormais possible de travailler ou d’exercer une activité pendant votre retraite si vous le désirez.

Pour certains, ce n’est pas une option envisageable, mais pour d’autres c’est la solution parfaite. Le dispositif emploi-retraite favorise l’insertion des retraités dans les secteurs du privé et en tant que salarié ou non-salarié. Certaines conditions sont cependant à respecter.

Comment expliquer l’augmentation des dépenses à la retraite ?

Outre la baisse de revenu possible, la retraite est également synonyme de dépenses pour sa santé. En effet, après 60 ans, le budget alloué aux soins de santé peut être plus conséquent, d’où une modification des revenus. De plus, la retraite signifie aussi plus de temps libre.

Beaucoup de retraités profitent de ces semaines bien méritées pour voyager ou se faire plaisir. Ce qui, en soi, représente un coût qui n’était pas ou moins présent pendant les années de travail.