Les banques, lieux sacrés, temples de notre argent, sont nombreuses à travers le monde. Les jeunes étaient considérés comme la mine d’or des banques pendant longtemps. Les multiples opportunités qu’ils offraient étaient conséquentes : Prêt immobilier, déménagement, les premiers revenus qui arrivent, etc…

Pendant longtemps, les jeunes ont été les petits privilégiés des banques. Seulement, aujourd’hui, un nouveau marché est sur le point d’éclore… Les seniors connaîtraient eux aussi un gonflement auprès des banques. Les opportunités qu’ils présentent ne seraient pas si petites que ça…

Un marché prometteurcu

A ce jour, peu nombreuses sont les banques qui offrent les services nécessaires à la vie des seniors. Par exemple, BNP Paribas a développé une gamme de services destinés à cette tranche d’âge.

Les banques mutualistes développent de plus de plus de services offrant aux seniors une meilleure qualité de vie. Généralement, les banques se concentrent sur les préparations de la fin de vie : retraite et obsèques, par exemple.

Or, les seniors souhaitent aussi réaliser des projets. De plus, ils ont en leur possession une part d’ actifs conséquente. Leur bloquer l’accès à de nouveaux services, en raison de leur âge, serait du gâchis.

Pourquoi se tourner vers les seniors ?

La principale raison se trouve dans le patrimoine immobilier, puisque ce sont les 60 – 69 ans qui en détiennent le plus : 75,8%, alors que les moins de 30 ans ne sont que 19,6%. En revanche, les 30 – 39 ans sont 53,4%. Les retraités détiennent également 88,6% des patrimoines financiers.

Par conséquent, ils sont très appréciés par les banques ! Et puis, il ne faut pas oublier qu’ils ont de multiples projets : les voyages notamment, mais aussi les déménagement ou l’achat de biens, des cures de thalasso aussi, des soins importants, etc… Les retraités sont donc des éléments de choix dont les banques peuvent saisir les moments de vie.

Les seniors et le digital

banques pour seniors

Afin d’attirer les seniors, le service clientèle se doit d’être irréprochable. L’adaptation est primordiale pour les banques, sans compter qu’elles doivent penser à ne pas traiter les seniors uniquement comme des personnes âgées. En effet, la stigmatisation des retraités n’est pas simple à vivre. Une personne âgée sait déjà qu’elle l’est, mais cela ne signifie pas qu’elle n’a pas d’envie de voyages, ou de folies à réaliser.

Les banques tentent alors de s’adapter aux besoins et désirs des seniors, en proposant des services divers, qui ne sont pas exclusifs qu’aux retraités. Par exemple, afin d’être au plus près de sa clientèle et qu’elle soit satisfaite, la Banque Populaire a repoussé l’âge à laquelle on pouvait souscrire à une assurance de prêt immobilier en passant de 70 à 75 ans.

Afin de démontrer leur intérêt pour les seniors et leur désir de ne pas les placer dans la case « personnes âgées », les banques tentent de les pousser vers le digital. Même s’il est vrai que les 60 ans et plus ont du mal avec les nouvelles technologies, de plus en plus d’entre eux s’y mettent. Cette clientèle est de plus en plus connectée, en effet, 69% des 55 ans (et plus) sont en possession d’au moins un appareil connecté. Parmi eux, 70% utilisent les appareils pour la recherche d’informations.

Les seniors sont cependant très attachés à leurs habitudes, et cela, les banques le savent ! Elles vont donc utiliser les moyens qu’elles possèdent pour que leurs clients puissent être aussi satisfaits que possible. Avec le digital, les banques tenteront de respecter les habitudes d’accompagnement et conseils auxquels les seniors sont attachés, avec les banques en ligne.

Les petits plus des banques en ligne qui font la différence

Le système de banque en ligne est grandissant, que ce soit pour les particuliers, jeunes, seniors, ou professionnels, il est croissant et accrocheur, avec de belles surprises. Les banques en ligne regorgent d’idées pour attirer les clients, avec des offres alléchantes, qui font souvent plaisir.

Par exemple, les frais bancaires sont relativement réduits, ce qui en fait un argument convainquant. Certaines proposent des frais gratuits pour la bonne tenue de leur compte. D’autres offres des intérêts réduits, défiants ainsi la concurrence.

Un autre point satisfaisant, l’envoi d’une carte bancaire gratuite ! Elles peuvent être proposées durant toute la durée de vie du compte. Généralement, les cartes bancaires proposées dans les banques physiques sont payantes. C’est donc un autre bon point pour les banques en ligne.

Les disponibilités du service clientèle sont également renforcées. Lorsque l’on va dans une banque, il y a une queue de clients, tous plus impatients les uns que les autres, qui souhaitent parler avec un conseiller. Mais grâce aux banques en lignes, les moyens disponibles mis à disposition pour avoir un contact, sont de meilleures qualités, et plus rapides.
On peut ainsi joindre un conseiller par mail, par téléphone, par visioconférence ou encore via la messagerie instantanée du site de la banque. Il n’y a pas besoin de rendez-vous, tout est direct.

Il y a également les très appréciées offres de bienvenue ! Une prime offerte à tout nouveau client, et les montants peuvent aller jusqu’à 130€. C’est l’un des arguments que les futurs clients préfèrent, puisque pour bénéficier de ce petit cadeau, il suffit d’ouvrir un compte. Pas besoin d’autres conditions.

Les services proposés

Outre le fait d’avoir un compte courant, il est possible d’avoir accès à d’autres services. Les banques en ligne peuvent désormais proposer des crédits immobiliers, comme le font les banques physiques. Mais aussi une assurance vie, un compte épargne ou des livrets A.

Les possibilités sont nombreuses, diversifiées et attractives. Ces banques du futur font tout leur possible pour attirer la clientèle et être de meilleure qualité que les banques physiques.

Quelques banques en ligne

Il y a quelques banques sur le net, qui valent le détour. Les plus connues sont HelloBank, MonaBank, BforBank, Fortunéo, ING Direct et Boursorama.

Le site de Détective Banque nous fournit une liste détaillée de ces banques, en les comparant selon des critères bien définis.

Tels que les bonus, le coût de la carte bancaire, si elle est gratuite ou non et sous quelles conditions. Les assurances vie, les prêts immobiliers, les taux et intérêts, etc…

Par exemple, le coût de la carte bancaire est gratuit sur chacune de ces banques, sauf MonaBank, où elle coûte 24€. Cela peut paraître cher à première vue, mais l’on gagne une prime de bienvenue de 120€, le choc est donc amorti.

Le choix de la banque en ligne est de plus en plus prisé par les citoyens, qui y voient une nouvelle façon de gérer leur argent, et il ne serait ainsi pas étonnant que ces banques nouvelle génération se ruent elles aussi sur le marché des seniors qui s’annonce prometteur pour les années à venir.