«Travailler senior»… Le terme désigne généralement la catégorie des travailleurs en fin de carrière. De façon générale, les travailleurs seniors sont âgés d’au moins 45 ou 50 ans, mais cette notion varie selon les secteurs d’activité.

Pour ces derniers ainsi que pour les retraités actifs, il n’est pas toujours aisé de retrouver un emploi. Le portage salarial apparaît alors comme une solution pour les aider à poursuivre leur activité professionnelle. Qu’est-ce que le portage salarial ? Quels avantages présente-t-il pour l’entreprise et pour les seniors ?

Qu’est-ce que le portage salarial ?

L’emploi des seniors représente actuellement une priorité pour l’État. Malgré les mesures gouvernementales sur la prime de retour à l’emploi, le cumul emploi-retraite et l’obligation pour les entreprises d’instaurer un plan d’actions seniors, leur taux d’emploi stagne.

De manière paradoxale, les entreprises souhaitent solliciter les travailleurs seniors pour leur expertise, mais se refusent à les employer dans le cadre classique du salariat.

C’est pourquoi le portage salarial est d’abord apparu dans les années 1980 comme une réponse à l’employabilité des cadres seniors et des anciens dirigeants d’entreprise. Initialement sans cadre légal, le portage salarial a été introduit dans le code du travail en 2008 et possède, depuis 2017, sa propre convention collective.

En 40 ans, ce dispositif a largement évolué et s’étend désormais à une lage diversité de profils au-delà des travailleurs seniors.

Le portage salarial a été défini par l’ordonnance du 2 avril 2015 comme : « l’ensemble organisé constitué par : 1° d’une part, la relation entre une entreprise dénommée “entreprise de portage salarial” effectuant une prestation au profit d’une entreprise cliente, qui donne lieu à la conclusion d’un contrat commercial de prestation de portage salarial ; 2° d’autre part, le contrat de travail conclu entre l’entreprise de portage salarial et un salarié désigné comme étant le “salarié porté”, lequel est rémunéré par cette entreprise ».

Le portage salarial consiste ainsi à exercer une activité professionnelle autonome semblable à celle d’un entrepreneur tout en bénéificant du cadre du salariat. Il vise à conserver les avantages statutaires et sociaux du salarié classique. Aujourd’hui, de nombreuses entreprises de protage salarial proposent aux seniors leurs services.

Le portage salarial favorise le retour dans l’emploi et le maintien des seniors. Il leur permet d’effectuer des missions pour des clients de leur choix. Les seniors font ainsi valoir leur savoir-faire et leur expérience dans leur domaine d’activité. Ils restent indépendants vis-à-vis de la société de portage salarial pour prospecter des clients et fixer leurs tarifs.

Ce système concerne également les personnes en préretraite ou retraitées. Il leur permet de valider leurs derniers trimestres ou de bénéficier d’un complément de revenus tout en effectuant l’activité de leur choix.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Le portage salarial met en jeu trois acteurs :

  1. un consultant (porté)
  2. une cliente entreprise
  3. et une société de portage

Dans cette relation triangulaire, le consultant trouve son client de façon autonome et sollicite une société de portage qui transforme ses honoraires en salaires.

Le fonctionnement du portage salarial est établi selon un schéma bien défini. Le porté reste un travailleur freelance qui se charge de trouver les clients et de réalisr des missions pour le compte de ces derniers.

La société de portage quant à elle s’occupe de toute la gestion administrative et comptable de son activité : signature des contrats, facturation, suivi des encaissements, versement des salaires et prise en charge des diverses déclarations auprès des organismes.

La société sert alors d’intermédiaire entre le client et le porté. Elle se charge également d’effectuer les démarches nécessaires en cas d’impayés de la part d’un client et assume la responsabilité contractuelle des prestations réalisées.

Contrairement au travailleur indépendant, le porté n’effectue que les missions qui lui sont confiées par les clients. Il n’a pas à s’inquiéter du reste.

Les avantages du portage salarial pour les seniors

portage salarial pour senior

Pour les travailleurs en repositionnement professionnel ayant dépassé la cinquantaine, le portage salarial est une alternative plus qu’alléchante. Le travail par mission leur permet de montrer leur expertise soit sur une longue durée, soit de manière temporaire. Dans les deux cas, le portage salarial offre de nombreux avantages aux seniors.

Une sécurité financière

Le portage salarial fait bénéficier le senior d’une sécurité financière. Même lorsqu’un client a un retard de paiement après une mission, la société de portage se charge de lui payer son salaire minimum conventionnel. Aussi, la société de portage supporte toutes les contraintes administratives et assume les frais professionnels.

Un régime social intéressant

Grâce au portage salarial, le porté a la possibilité de travailler en toute indépendance. Il peut prospecter, choisir ses clients et négocier librement ses honoraires avec ces derniers. Son statut de salarié lui fait bénéficier par la même occasion d’une bonne protection.

De plus, il est couvert par le régime général et la sécurité sociale. Il peut donc continuer à cotiser. Il est également rattaché à la couverture santé que propose la sécurité sociale et à la mutuelle de l’entreprise de portage salarial. Il peut aussi valider ses trimestres de retraite grâce aux missions qu’il effectue, ce qui est très important lorsque l’âge de la retraite se rapproche.

En tant qu’employeur, la société de portage salarial souscrit, pour tous ses portés, une assurance responsabilité civile.

Une mise en valeur de l’expertise des seniors

Le portage salarial permet de mettre en valeur l’expertise des seniors sans que ces derniers aient besoin d’être embauchés en CDD ou en CDI. Le retraité ou le senior fait bénéficier les entreprises de son savoir-faire comme un prestataire de service en exécutant une mission ponctuelle. N’étant pas lié à une entreprise unique par un contrat de travail, il a la possibilité de travailler avec différentes entités.

Le senior est également totalement libre d’accepter ou de refuser des missions. De plus, il conserve son autonomie dans l’exercice de sa fonction. Il organise ses modalités d’intervention ainsi que ses journées à sa guise. Toutefois, même s’il travaille en toute indépendance, il a l’obligation d’honorer son engagement comme stipulé par le contrat de prestation.

Une réinsertion professionnelle plus facile

Les retraités et les seniors font malheureusement partie des profils boudés par les sociétés. Même si les entreprises reconnaissent leur expertise, elles ne les embauchent pas pour autant. La plupart préfèrent les profils moins âgés, jugés plus actifs et énergiques.

Les seniors souhaitant continuer leur activité professionnelle doivent donc exercer une activité indépendante ; une démarche difficile et dont l’issue est souvent incertaine.

En effet, exercer en tant qu’indépendant nécessite un changement de statut et l’obtention d’un numéro SIRET. Le numéro SIRET est un identifiant grâce auquel le professionnel peut émettre des factures et être reconnu par le fisc.

Un certain apport financier est aussi requis ; la création d’une entreprise nécessitant généralement un capital de départ. Si le senior ne possède pas d’épargne, il est obligé de faire un emprunt, mais rien ne garantit que le prêt lui soit accordé. Même s’il l’obtient, il peut s’exposer à la perte de son patrimoine personnel et des risques de faillite.

Recourir au portage salarial évite aux retraités et aux seniors de subir ces contraintes. Les démarches sont le plus simplifiées possibles, puisqu’ils ne sont pas obligés de créer une entreprise pour réaliser leurs missions.

En somme, ils créent et développent leur activité sans passer par la création d’une structure juridique. Il leur suffit de trouver une mission pour être opérationnels.

Le portage salarial est donc une solution idéale pour tout senior souhaitant continuer son activité professionnelle avant, mais aussi après la retraite.

Crédit photo de couverture : Photo de Andrea Piacquadio (provenant de Pexels)