Après 55 ans, la mutuelle santé est un aspect important de nos dépenses à ne pas négliger.

Toutefois, on trouve énormément d’informations à travers les différentes compagnies d’assurances, et il est parfois dur de s’y retrouver. La plupart du temps, on opte pour la même mutuelle que l’on avait avant –mais plus complète.

Il est toutefois rare que l’on prête attention à toutes les spécificités de notre contrat, et lorsqu’arrivent les premiers paiements, on est souvent surpris du montant !

Voici donc quelques conseils sur la manière de baisser ce coût important dans notre budget…

Pensez à anticiper les changements

Lorsque l’on dépasse la cinquantaine, on compte souvent les quelques années qui nous séparent de la retraite.

Toutefois, si la retraite est souvent très attendue et méritée, elle est synonyme de grands changements dans notre vie.

L’un d’entre eux est notamment la couverture santé, puisque votre employeur ne prendra plus en charge votre complémentaire à ce moment-là.

Il est donc important d’anticiper ce changement, et de commencer très tôt à se renseigner sur les différentes options de mutuelles santé.

Les comparateurs de mutuelle, est-ce vraiment efficace ?

De nos jours, il existe des comparateurs d’à peu près tous les services que l’on peut trouver. De l’hôtel au restaurant, en passant par l’assurance, les services bancaires et même les opérateurs de téléphonie !

Il n’est donc pas étrange d’utiliser ce type de système pour choisir sa mutuelle santé.

Surtout que, comme on le sait, après 55 ans, les prix ont tendance à s’envoler, et vous ne voudriez pas payer plus que nécessaire simplement parce que vous n’avez pas pris le temps de faire le tour de vos options.

Avec un comparateur, vous pourrez indiquer quels sont vos besoins, vos priorités, et même votre budget. Ainsi, votre sélection de mutuelle correspondra à vos besoins réels.

Pour un comparatif de mutuelle optimal, il est recommandé de se tourner vers un comparateur indépendant, qui n’est pas affilié à une compagnie d’assurance en particulier.

Cela favorisera l’impartialité du processus. Aussi, il est important aussi que le comparateur nous propose une large variété de choix.

Et ce ne sera que plus agréable si l’on peut discuter en direct avec un agent pour pouvoir affiner notre processus de comparaison.

Prenez le temps de consulter votre contrat de mutuelle

Cela peut paraître évident, mais il est essentiel de vous renseigner en profondeur sur les conditions de votre contrat.

En effet, ce qui fait le plus souvent gonfler le prix des assurances, ce sont les options inutiles.

Vous songerez sûrement qu’après 55 ans, toutes les facettes d’une mutuelle sont nécessaires, mais ce n’est pas forcément plus le cas qu’à 30 ans. Quel que soit votre âge, il y a certaines choses pour lesquelles vous ne devriez pas payer un prix astronomique sous prétexte que vous êtes plus à risque.

De plus, il est primordial de comprendre que nos besoins évoluent chaque année, et d’autant plus lorsque l’on est senior. Cependant, les contrats de mutuelles, eux, restent les mêmes.

Il est donc très important de bien connaître les conditions de son contrat, et de ne pas hésiter à les modifier au fil des mois ou des années.

Votre objectif, à travers cela, sera de toujours avoir les meilleurs services adaptés à vos besoins, mais avec une mutuelle moins chère.

De la même manière, un autre élément à prendre en compte est le délai de carence. La majorité des mutuelles sont assez transparentes sur ce sujet, mais certaines ne le précisent pas de prime abord.

Pensez donc bien à vous informer sur ce point, pour ne pas être embêtés en cas d’urgence.

Par exemple, certaines mutuelles ne prennent en charge les hospitalisations qu’après deux ou trois mois d’abonnement. Vous comprendrez donc que prendre connaissance de ces délais peut être extrêmement

Avoir une vision sur le long terme

Comme nous l’avons dit plus haut, il est important de considérer le fait que nos besoins en matière de couverture santé changent au fil du temps. Aussi, lorsque l’on choisit une mutuelle santé, il ne faut pas hésiter à réajuster périodiquement les garanties qu’elle comprend.

Qu’il s’agisse de la couverture dentaire, ophtalmologique ou même l’orthodontie, il est évident que l’on n’aura pas nécessairement les mêmes besoins à 55 ou à 62 ans.

Il faudra donc se renseigner sur les conditions exactes de notre contrat de mutuelle, et ne pas hésiter à le renégocier chaque année. Cela nous permettra non seulement d’avoir une couverture santé vraiment adaptée à nos besoins, mais aussi d’avoir une mutuelle moins chère.

Enfin, si vous souhaitez réduire le coût de votre mutuelle, l’idéal sera d’opter pour une cotisation annuelle.

En effet, lorsque vous fractionnez vos paiements (tous les mois, tous les deux mois ou même deux fois par année), cela engage des frais supplémentaires. Votre assureur vous propose donc un plan de paiement pour pouvoir régler votre cotisation, mais cela a un coût, et pour lui, et pour vous.

Et il faut savoir que le montant des frais correspond au fractionnement de la cotisation –plus le montant de base est divisé, plus vous payez des frais.

La meilleure solution sera donc de mettre de l’argent de côté chaque mois, afin de pouvoir payer sa cotisation annuelle en une seule fois au moment du renouvellement.

Ce sera effectivement une grosse dépense d’un coup, mais pensez que cela vous revient au final moins cher que si vous payiez ce montant en plusieurs fois !