Si vous êtes retraité ou proche de la retraite, sachez qu’en cette période les risques de santé sont plus élevés. Il est donc conseillé de souscrire à une mutuelle senior, pour des prises en charge complètes à moindre coût. Pour bénéficier d’un excellent service, vous devez souscrire à la bonne mutuelle. On vous explique comment choisir la mutuelle qui vous convient le mieux.

Estimez vos besoins en santé

C’est le point le plus important pour bien choisir une mutuelle senior. Il vous permet de souscrire à une offre qui correspond plus à vos besoins. Vous devez tenir compte de vos dépenses actuelles en santé et des possibles évolutions de vos besoins.

Pour faire une estimation judicieuse, n’oubliez pas d’étudier en plus : votre patrimoine génétique, les maladies liées à votre mode de vie et à votre métier. Il faut noter que les séniors sont pour la plupart atteints de problèmes auditifs et de vue. Vous pouvez de ce fait, intégrer ces besoins médicaux dans votre programme.

Listez les dépenses non prises en charge par la Sécurité Sociale

Pour choisir une mutuelle santé senior, il faut absolument connaître les dépenses que la Sécurité Sociale ne supporte pas. Analysez aussi scrupuleusement les autres prises en charge, car certaines sont très mal couvertes. Il vous suffit ensuite de choisir une mutuelle qui rembourse les dépenses qui vous concernent.

Lire aussi  Départ vers la retraite, les raisons de s’orienter vers une mutuelle senior

Généralement, la Sécurité Sociale ne rembourse pas les dépenses liées :

  • aux prises en charge en médecines douces (cures thermales, ostéopathie, etc.) ;
  • les rendez-vous chez le diététicien ;
  • certains frais divers liés aux maladies chroniques ;
  • les frais d’audioprothèse ;
  • les rhumatismes et l’arthrose.

Les garanties proposées par la mutuelle senior

Toutes les mutuelles seniors ne proposent pas les mêmes garanties. Vous devez donc choisir votre contrat en considérant cet aspect. Prenez soin de bien vous renseigner sur les différentes garanties qu’offre votre contrat. Parmi toutes ces garanties, trois d’entre elles sont vraiment importantes. Il s’agit de :

La garantie pour les hospitalisations

Avec l’âge, les hospitalisations augmentent de plus en plus. Cette garantie vise donc à faire face à ces problèmes qui nécessitent souvent un budget conséquent. Généralement, la Sécurité Sociale prend en charge une bonne partie des frais d’hospitalisation, mais d’autres restent à la charge du patient. On peut citer : les dépassements d’honoraires, les tickets modérateurs, les dépenses liées au confort, etc. Une mutuelle qui rembourse les frais d’hospitalisation peut donc être très bénéfique.

La garantie pour les consultations auprès des médecins spécialisés

Le plus souvent, les séniors ont besoin de consulter des spécialistes. Ils rencontrent régulièrement des oncologues, des neurologues, des urologues, et des cardiologues. La plupart de ces spécialistes facturent des dépassements d’honoraires non  remboursés par la Sécurité Sociale.

Notez que vous profitez de tarifs plus encadrés, si vous optez pour un médecin en secteur 2 avec l’OPTAM (Option Tarifaire Maîtrisée). Le cas échéant, les tarifs sont plafonnés et les remboursements sont plus avantageux. Lorsque les spécialistes appartiennent à ce secteur, les mutuelles ont l’obligation de mieux rembourser leurs clients. Il s’agit souvent de remboursements plus avantageux, dans le cadre de la consultation d’un spécialiste.

Lire aussi  Mutuelle senior : quelles sont les modalités ?

La médecine douce

De nombreux séniors optent désormais pour la médecine douce (acupuncture, ostéopathie, ergothérapie, etc.) pour compléter les traitements de la médecine allopathique. Toutefois, la consultation chez les experts dans ce domaine n’est pas remboursée. Dans certains cas, après négociations, vous pouvez bénéficier d’un remboursement minime pour les cures thermales. Une mutuelle qui couvre ces frais sera donc très avantageuse.

En dehors de ces principales garanties, il faut porter un œil particulier sur d’autres situations. On recommande d’opter pour une mutuelle qui assure : un remboursement des frais liés aux aides à domiciles (sous certaines conditions), la couverture de quelques équipements (matériels orthopédiques, thalassothérapie, etc.) de santé importante, etc.

Faites attention aux questionnaires de santé

Avant de souscrire à une mutuelle, il est possible que l’on vous demande de remplir un questionnaire de santé. Vous répondez généralement à des questions sur votre état actuel et vos antécédents.

Ce sont de simples questions, mais elles peuvent vous coûter un surplus de primes majorées. Celle-ci est ajoutée, si votre profil est déclaré à risques, après l’analyse des réponses fournies. Il faut donc être très prudent lorsque vous remplissez le questionnaire. Ne mentez surtout pas sur votre état de santé et fournissez des réponses justes, sans toutefois dramatiser votre état de santé.

Comparez les différentes offres de mutuelle senior

Vos besoins principaux recensés, il convient ensuite de comparer les offres. Prenez ainsi connaissance de toutes les propositions qui vous conviennent et analysez chaque détail. Utilisez un comparateur gratuit en ligne qui vous permet d’obtenir plusieurs offres, selon votre budget et vos besoins.

Lire aussi  Quelle est la mutuelle la moins chère pour les seniors ?

Grâce à votre ordinateur, vous avez la possibilité de demander des devis gratuits à plusieurs sociétés de mutuelles seniors. Si vous n’arrivez pas à comprendre les différentes propositions, n’hésitez pas à faire appel à un conseiller. Notez que les offres les plus chères ne sont pas toujours les plus avantageuses. Il faut parfois de l’expérience pour pouvoir faire la part des choses.

La complexité dans le choix de la meilleure offre réside particulièrement dans le budget que vous pouvez consacrer aux mutuelles et les charges restant à assumer. Mais, vous pouvez changer de mutuelle quand vous le voulez, selon l’évolution de votre budget et de vos besoins.

Le coût de votre mutuelle senior

La cotisation annuelle pour une mutuelle de santé senior est souvent élevée. On estime qu’elle est en moyenne de 1 490 € pour les personnes âgées de 66 ans à 75 ans. Pour ceux qui ont plus de 75 ans, cette cotisation est d’environ 1 475 €.

Une mutuelle senior coûte à peu près 120 € par mois. Mais, ce prix varie selon les conditions du contrat, soit entre 80 € et 180 €. Une mutuelle plus chère signifie souvent plus de garanties et des remboursements plus importants. Toutefois, ne vous attardez pas uniquement sur le prix, mais sur les garanties qu’offre le contrat.