Vieillir rime généralement avec perte d’autonomie, solitude et désintégration sociale. À mesure que l’âge avance, les séniors peuvent ressentir cette sensation gênante de ne plus être à leur place dans ce monde.

Le départ des enfants de la maison, l’affaiblissement du lien social, la maison de retraite, le manque de communication et surtout de divertissement dans une société en constante évolution sont autant de facteurs qui pèsent sur les séniors et mettent à mal leur épanouissement.

Comme conséquences directes, on note entre autres de fréquents problèmes de santé, la dépression, la perte d’intérêt à la vie et même le décès précoce si rien n’est fait. Pour donc accompagner les séniors au quotidien, divers outils technologiques sont aujourd’hui disponibles.

Que sont ces outils et quelle est leur importance dans l’intégration et l’épanouissement des séniors ?

Les tablettes séniors

Le rapport des séniors à la technologie a toujours été source de préoccupation pour l’industrie des objets et gadgets connectés. Selon les statistiques belges (2019), plus de 28 % des personnes âgées de plus de 55 ans n’utilisent pas internet.

Les chiffres en France ne sont pas bien meilleurs selon les statistiques de l’Insee. Seulement 24 % des personnes âgées entre 65 et 74 ans utilisent les réseaux sociaux et seulement 11 % utilisent les services d’appels téléphoniques ou vidéo pour les relations sociales.

Ce constat favorise naturellement une désintégration sociale, dans une société de plus en plus connectée. Les séniors se retrouvent ainsi de plus en plus isolés et coupés du reste de la société. Pour pallier ce fait, la tablette senior a tout d’une innovation digne d’intérêt.

En effet, elle a été spécialement conçue pour être facilement utilisable par les séniors. C’est un bon début pour améliorer le rapport des séniors à la technologie, en plus de leur procurer à la fois autonomie, soutien, communication et divertissement.

Disponibles entre 7 et 23,6 pouces, les tablettes séniors ont une interface simplifiée et librement modifiable. Avec plusieurs modèles fonctionnant notamment avec Wifi/4G, les séniors pourront facilement garder le contact avec leurs enfants et proches, par le biais d’appels, de conversations vidéo, etc.

Quel que soit le modèle choisi, vous avez la possibilité de faire des raccourcis Photo/Nom vers des fils de discussions WhatsApp. Les icônes sont grandes pour faciliter la vue, et vous pouvez même opter pour le modèle Maxi son pour les malentendants.

Bien plus que de favoriser le contact et le maintien du lien social ainsi qu’une autonomie de communication, les tablettes séniors sont également adaptées pour le divertissement, avec plusieurs jeux d’internet.

Fortes de toutes ces qualités, les tablettes séniors garantissent une expérience unique et plaisante à vos séniors, pour un plus grand épanouissement.

Les objets connectés pour séniors

L’industrie des objets connectés connaît un franc succès de nos jours avec plus de 20 milliards d’unités.

Plusieurs innovations à cet effet visent d’ailleurs les séniors, dans le cadre du maintien à domicile. Parmi ces gadgets technologiques, nous pouvons citer entre autres :

  • Les bracelets connectés
  • Les chaussures connectées
  • Le verre connecté
  • Le sol connecté
  • Le patch connecté
  • La canne connectée
  • La lampe connectée
  • Etc.

Tout un écosystème numérique donc, construit autour de l’autonomie et du maintien à domicile des séniors…

Ces objets connectés divers participent grandement à accompagner les séniors au quotidien, en leur procurant à la fois sécurité et bien-être.

Les bracelets connectés permettent de connecter les séniors actifs à des proches ou à un service d’assistance.

Fonctionnant généralement grâce à une application smartphone, ces bracelets connectés sont étanches pour les modèles les plus avancés, et peuvent être portés aussi bien sous la douche que lorsque l’on fait la vaisselle, etc.

Grâce à ces bracelets, les proches peuvent être alertés en temps réel de la situation du sénior et le localiser facilement. C’est donc des gadgets technologiques de la plus haute importance pour le suivi de séniors vivant seuls.

Mais la faiblesse de ces outils réside dans le fait qu’il faut se rappeler de toujours les porter. Or, les seniors oublient trop souvent de mettre leur bracelet connecté. C’est là l’intérêt des pantoufles connectées et des chaussures connectées.

On en convient tous, si on peut facilement oublier de mettre un bracelet, il est plutôt rare d’oublier de mettre ses chaussures.

Les pantoufles connectées de LiveStep ont notamment des semelles équipées de capteurs destinés à repérer les chutes. Les proches sont alors alertés par SMS en cas de chute, sans besoin de souscrire à un abonnement téléphonique ou internet.

Dans le même registre, la chaussure connectée E-vone permet d’alerter les proches ou les aidants, en cas de chute suivie d’une immobilité du porteur. Ils peuvent alors réagir promptement pour une prise en charge efficace.

Pour ce qui est du verre connecté, il permet de prévenir la déshydratation des personnes âgées. Il n’est accessible pour l’instant qu’aux établissements de soins, mais les concepteurs envisagent de l’étendre aux particuliers très prochainement.

Le verre connecté enregistre les prises hydriques des patients pour le suivi de l’équipe des soignants, signale les éventuelles anomalies et peut même faire des recommandations personnalisées d’hydratation en fonction des pathologies. Par un système lumineux, il peut de même inciter à l’hydratation pour un mieux-être des séniors.

De nombreuses autres innovations technologiques permettent d’accompagner les séniors au quotidien. Entre autres le patch connecté qui prévient des fuites urinaires, le sol connecté qui détecte les situations à risques, la canne connectée qui alerte les proches en cas de chute ou même la lampe connectée qui permet de réduire de 76 % les chutes et d’opérer un meilleur suivi des séniors sont autant d’innovations technologiques pour le soutien à l’autonomie et le maintien à domicile.

Comment faire adopter ces objets technologiques aux séniors ?

Si l’utilité de ces gadgets technologiques n’est plus à démontrer, les faire accepter par les séniors est une autre paire de manches.

Dans un premier temps il faut que la décision soit prise de façon consensuelle pour que le sénior y adhère pleinement et soit motivé à accueillir le changement. Vous pouvez commencer par analyser la situation actuelle et tout ce qu’elle implique comme risques.

Ensuite, présenter l’outil comme une solution unique et tout à fait adaptée à la situation. À ce niveau, il faut s’attendre à ce que certains séniors objectent que tous ces objets connectés sont en principes d’une autre époque que la leur.

Les personnes âgées sont bien souvent nostalgiques du monde dans lequel elles ont vécu et pensent qu’internet et la technologie sont pour la nouvelle génération. Préparez donc une réponse adaptée et des arguments convaincants pour au moins obtenir d’eux un essai.

À partir du moment où l’on se met d’accord pour un essai, le reste n’est que pédagogie, patience et bienveillance.

Pour commencer, privilégiez des objets simples et faciles d’utilisation. En outre et pour favoriser une bonne expérience et un attachement progressif à ce nouveau monde, joignez l’utile à l’agréable.

Une tablette sénior à l’interface adaptée peut en plus de servir à la communication accueillir une playlist des meilleurs tubes de Mamie, de quoi lui rappeler ses jeunes années.

La technologie offre de nos jours des solutions simples, pratiques et inédites pour le soutien à l’autonomie des séniors et leur bien-être, qu’il serait bien dommage de s’en priver.