La perte auditive se place derrière l’hypertension et l’arthrite et devient de ce fait la troisième pathologie chronique qu’on relève chez les seniors. Ses conséquences sont nombreuses, tant sur le moral que sur la santé des personnes atteintes. 33,33 % des personnes âgées de plus de 60 ans ainsi que 16,67 % des personnes dont l’âge est compris entre 49 et 66 ans en sont atteints.

Face à une telle maladie, des solutions comme l’appareil auditif sont les plus prisées et font leurs preuves. Découvrez ici tout ce qu’il y a d’important à savoir sur la perte auditive et les appareils conçus pour la combattre.

Pourquoi la perte auditive est-elle une menace ?

La perte auditive vient progressivement avec l’âge et s’installe définitivement lorsque les mesures idoines ne sont pas prises.

À cet effet, il est important de dépister tôt le trouble auditif afin d’éviter diverses conséquences qui sont perçues chez la plupart des patients.

Le risque d’isolement

Dès que les troubles auditifs s’installent chez les seniors, les risques de dépression s’accroissent aussitôt.

Ceci est justifié par le fait qu’ils éprouvent des difficultés à se sentir confortables dans leur milieu de vie, étant donné qu’ils ont du mal à entendre et à comprendre leurs interlocuteurs. Ils évitent de demander à leur entourage de répéter les phrases et finissent par se recroqueviller loin des personnes proches d’eux. La déficience auditive peut ainsi conduire à l’isolement du senior.

Cette observation est illustrée par une étude qui révèle qu’une capacité auditive diminuée de 10 % chez une personne âgée augmente le risque d’isolement de cette personne d’environ 52 %.

La perte de mémoire

En se référant à une étude menée par des scientifiques américains, on note que les capacités cognitives peuvent être altérées jusqu’à 43 % chez les personnes atteintes de troubles auditifs par rapport aux personnes qui n’ont aucun problème de l’audition. En effet, le cortex auditif responsable du traitement des impressions sensorielles du système auditif est relié aux diverses régions du cerveau qui s’occupent de la mémoire et de l’apprentissage.

De ce fait, un problème auditif entraîne une perte de mémoire dans la majorité des cas.

La démence

En dehors du stress et de l’anxiété induits par la déficience auditive chez les seniors, elle augmente l’altération du système cognitif et occasionne l’apparition de formes de démence, dont l’Alzheimer. Une étude datant de 2011 dont l’auteur est l’oto-rhino-laryngologiste et épidémiologiste Frank.R Lin confirme cet état de fait et informe que les pertes auditives, selon leurs types, multiplient le risque de développement de la démence chez les personnes atteintes.

Les différentes typologies de perte d’audition

On relève deux grandes familles de perte d’audition : celle de perception et celle de transmission.

  • La surdité de perception : il s’agit d’une perte d’audition due à une dégradation ou un dysfonctionnement de l’oreille interne. Les caractéristiques de ce type de surdité sont l’altération des cellules ciliées, la détérioration de la partie sensorielle de l’audition, ainsi que des difficultés à capter puis à comprendre la parole, sur des fréquences aiguës.
  • La surdité de transmission : c’est le dysfonctionnement ou la dégradation des voies de transmission du son à l’oreille interne. Ce type de surdité peut altérer d’une part le fonctionnement de l’oreille externe (conduit auditif) et d’autre part celui de l’oreille moyenne (tympan, osselets).

Les causes fréquentes de la perte auditive

Il existe des causes de surdité qui concernent les deux oreilles (surdité bilatérale) et des causes de surdité qui affectent une seule oreille (surdité unilatérale).

Concernant la surdité bilatérale, on relève trois causes fondamentales :

  • La presbyacousie : l’éventualité d’une surdité auditive est ainsi liée au vieillissement naturel des cellules qui composent l’oreille interne. À ce propos, l’ensemble des humains est susceptible d’être touché par la surdité. De plus, les statistiques sont telles qu’une personne sur trois parmi les seniors de plus de 65 ans souffre de difficulté auditive causée par la presbyacousie
  • Une toxicité médicamenteuse : on retrouve un très grand nombre de médicaments désignés par l’appellation de produits ototoxiques qui sont capables de créer des lésions de l’oreille interne ou du nerf auditif ;
  • Cause congénitale : une difficulté auditive bilatérale peut être due à une éventuelle infection durant la gestation ou au génome des parents de l’enfant à naître.

S’agissant de la surdité unilatérale, on vous présente cinq principales causes :

  • Une fracture de l’os de l’oreille ou une perforation du tympan
  • Un traumatisme sonore : il se traduit par l’écoute prolongée (plusieurs heures) de bruits ou de sons à un volume trop élevé, ou l’utilisation d’appareils et engins bruyants à répétition
  • Une otite chronique
  • L’otospongiose : il s’agit de la maladie qui conduit à l’ankylose d’un osselet. Cette cause est liée au sexe, étant donné qu’elle touche habituellement les femmes âgées de moins de 55 ans.
  • L’Hydrops ou la maladie de Ménière : il s’agit d’une pathologie de l’oreille interne qui induit des acouphènes et des vertiges. Cette maladie touche en particulier les femmes dont l’âge est compris entre 40 et 60 ans.

Cette liste de causes n’est pas exhaustive, et il est donc vivement conseillé de consulter un spécialiste en cas de difficulté auditive.

Comment prévenir la perte auditive ?

appareil auditif pour senior

Vous pouvez préserver votre oreille contre certains facteurs de risques tout en repoussant au loin la survenue de la presbyacousie :

  • Songez à limiter le volume d’écoute lorsque vous portez un casque. Il est recommandé de ne pas dépasser le seuil de 80 dB.
  • Vous pouvez adopter un appareil auditif lorsque vous remarquez que votre audition diminue.
  • Il vous faut faire un choix optimal de votre matériel d’écoute. À ce sujet, un casque est à préférer aux écouteurs, et vous devez veiller à prendre une pause de 10 minutes après une écoute de 45 minutes.
  • Lors des événements et concerts, il est plus prudent de se tenir loin des enceintes afin d’éviter un risque de traumatisme sonore aigu.
  • Dans le but de vous préserver des otites, vous pouvez utiliser des bouchons d’oreilles lorsque vous nagez. L’eau n’entrera ainsi que peu ou pas dans vos oreilles, limitant ainsi les risques de détérioration de votre conduit auditif.
  • Votre alimentation se doit d’être saine, équilibrée et riche en vitamines et minéraux : vous vous éviterez ainsi un vieillissement cellulaire précoce.
  • Une activité physique régulière et adaptée à votre santé aura l’avantage d’exercer un effet vasodilatateur sur les vaisseaux de vos oreilles. Vos cellules seront en parfait état de fonctionnement, et vous éviterez les risques de perte auditive due à une irrigation anomale des cellules de vos oreilles.

Pour en savoir plus sur les appareils auditifs

Lorsque vous souffrez d’une perte d’audition, qu’elle soit légère ou sévère, opter pour un appareil auditif présente bien des avantages, combien coûte un appareil auditif ?

Une étude démontre à ce sujet que « sans appareillage, le coût du déficit auditif s’élèverait à 23,4 milliards d’euros pour la société ».

En adoptant un appareil auditif, vous observez un ralentissement de la progression de votre perte auditive, sans compter que l’appareil facilite l’accélération du processus de rééducation de votre cerveau. Par ailleurs, votre système auditif en sera stimulé, et vos capacités mémorielles et compréhensives seront préservées. Enfin, l’appareil auditif élimine les conséquences psychosociologiques de la surdité que sont l’anxiété, l’isolement et le manque de confiance en soi.

Il existe cependant le mythe selon lequel le fait de porter les appareils auditifs précocement aggraverait la perte auditive. Cela n’est absolument pas vrai. Notons que lorsqu’il y a des cas où la perte auditive est amplifiée après le port d’un appareil auditif, la responsabilité incombe à l’audioprothésiste qui aura failli à son travail. Il faut donc choisir un spécialiste compétent afin d’adapter l’appareil adéquat à vos besoins et à votre oreille.