Si vieillir est un privilège qui n’est pas accordé à tout le monde, il reste vrai que cela revêt quelques inconvénients. Ainsi, en raison de certains facteurs tels que l’ostéoporose, la sarcopénie qui peuvent être à l’origine du vieillissement musculaire, les seniors peuvent faire l’objet de chutes dans les escaliers. De plus, cela se révèle courant : en France par exemple, plus de deux millions de personnes de 65 ans et plus chutent et près de 8500 en meurent chaque année. Alors que chaque chute dont une personne âgée fait objet constitue un risque de perte d’autonomie, les séniors se retrouvent contraints de devoir quitter le domicile qui regorge toute leur vie ou tout au moins d’abandonner l’étage. Heureusement, ce ne sera plus la seule option désormais ! La solution : se faire installer un monte-escalier.

Qu’est-ce qu’un monte-escalier ?

Encore appelé « fauteuil élévateur », « siège montant », « chaise montante » ou « ascensiège », le monte-escalier est un appareil électrique qui aide à déplacer une personne dont la mobilité se révèle réduite entre deux niveaux d’étage. Cela permet ainsi aux séniors d’accéder à l’étage sans emprunter les escaliers et sans efforts physiques. Cet appareil se révèle généralement utile dès l’âge de 65 ans ou simplement quand une personne connaît des difficultés musculaires. Divers types de monte-escaliers existent dont :

  • Monte-escalier droit.
  • Monte-escalier tournant.
  • Monte-escalier plateforme (Plateforme élévatrice).
  • Monte-escalier porte-fauteuil roulant.
  • Monte-escalier Ascenseur privatif ou mini ascenseur.
  • Monte-escalier Ascenseur.
  • Monte-escalier Chenillette.

Combien coûte un monte-escalier ?

Le prix de cet appareil se révèle un peu élevé. Cela varie entre 2500 et 12 000 euros selon le modèle et la marque. Il vous revient de choisir le modèle que vous souhaitez, en tenant compte bien sûr de votre budget. De plus, son installation peut nécessiter des frais. Cependant, en raison du caractère coûteux de cet appareil, vous pouvez bénéficier d’aides financières pour son installation.

Profitez d’un crédit d’impôt à condition que l’équipement soit installé dans votre résidence principale. Vous devez aussi avoir une facture bien détaillée à joindre à votre déclaration fiscale. Ceci est valable aussi bien pour les propriétaires que les locataires du logement.
Bénéficiez de la TVA réduite à 5,5 % en faisant une demande qui implique le remplissage d’une attestation qui vous sera fournie par l’installateur.

Parallèlement, des subventions sont également accordées par divers organismes pour favoriser l’accessibilité senior. Au nombre de ces organismes, nous avons :

  • La caisse de retraite principale ou complémentaire qui peut couvrir jusqu’à 65 % du montant des travaux.
  • L’ANAH qui, si vous remplissez bien les critères, couvrira jusqu’à 70 % des travaux, en respectant un maximum de 8000 € de coût.
  • Les collectivités territoriales, qui se chargent de participer à une certaine hauteur aux frais des travaux d’aménagement.

Dans quel cas installer un monte-escalier ?

L’utilité de cet appareil n’est plus à démontrer à un moment de la vie. Il épargne avant tout les chutes dans les escaliers et facilite ainsi la vie aux seniors. En effet, il se révèle important pour continuer à vivre sa vie normalement. De cette manière, nos seniors peuvent vivre en toute autonomie à leur domicile. Il leur évite de devoir déménager et améliore leur confort au quotidien. De plus, tout en épargnant les personnes âgées de tout effort physique pour monter ou descendre les escaliers, le monte-escalier se révèle sécurisant.

Outre son prix élevé qui représente le principal inconvénient d’un monte-escalier, nous pouvons également apostropher le fait que cet appareil soit généralement conçu pour des hauteurs minimes. En plus, ils ne s’adaptent pas tous à toutes les architectures.

Comment choisir un monte-escalier ?

Afin de vous procurer le monte-escalier qui correspond le mieux à votre situation, nous vous suggérons de prendre en compte :

  • Le type d’escalier, car tous les modèles de monte-escaliers ne s’adaptent pas à tous les escaliers ;
  • Le niveau de sécurité et de confort (tous les sièges élévateurs ne garantissent pas la même sécurité) ;
  • La gamme de prix puisque vous n’achèterez qu’un monte-escalier dont le coût se révèle à votre portée.

Voici donc les principaux critères que vous devez prendre en compte lors du paiement d’un monte-escalier. Dans tous les cas, la marque Stannah vous propose une large palette d’ascensièges ; le choix de votre monte escalier Stannah se révèlera un jeu d’enfant.

Vous voilà dorénavant calé sur les monte-escaliers. Simplifiez donc la vie à vos aînés en le leur offrant selon votre budget.