Le vieillissement est un processus naturel qui peut conduire les personnes âgées à la perte d’autonomie au fil des années. De nombreux seniors connaissent des difficultés à réaliser certaines tâches tout seuls. Malgré cette incapacité, beaucoup font le choix de rester vivre dans leur propre domicile, et certains refusent même l’aide de leur proche. Il faut pourtant reconnaître que cette situation reste très délicate, et que la personne concernée a réellement besoin d’accompagnement. De quelle manière venir en aide à un proche en perte d’autonomie ?

Comprenez les signes de difficultés d’autonomie des seniors

Il faut savoir que la perte d’autonomie et la dépendance sont le plus souvent progressives. La personne âgée nécessite alors de l’aide pour accomplir les différentes tâches essentielles au quotidien, et elle peut même demander une surveillance permanente. Cette incapacité peut se traduire de différentes manières, que ce soit dans les déplacements, au lever, au coucher, au moment de faire la toilette ou encore pour les courses. Il faut savoir que la perte d’autonomie des seniors peut être physique ou psychique. Certains symptômes ne trompent pas et sont des signes de perte d’autonomie. Au niveau physique, ce phénomène peut se manifester par une grosse fatigue, des troubles de l’équilibre ou encore des difficultés à se mettre debout.

Les risques de chute sont donc très élevés, d’où l’importance de venir en aide aux personnes concernées. Comme expliqué par Oscar, il existe des résidences pour personnes âgées adaptées qui peuvent être une solution pour les mettre à l’abri de ces risques, grâce à la surveillance et à l’accompagnement permanent dispensé sur les lieux. Il faut par ailleurs reconnaître les signes psychiques qui doivent également vous alerter. C’est par exemple le cas des troubles de la mémoire ou du comportement, la dégradation de l’hygiène, la modification de l’alimentation ou encore l’isolement social. Il est important d’intervenir aussitôt que les premiers signes de dépendance se manifestent.

Lire aussi  Chariot de course : quel est le meilleur ? Comparatif et guide d'achat.

Offrez un soutien émotionnel et de la compréhension à votre proche

résidence pour personnes âgées et seniors

Votre soutien émotionnel sera aussi d’une aide précieuse pour votre proche en perte d’autonomie. Votre présence peut en effet suffire pour lui remonter le moral, et lui rappeler qu’il n’est pas seul. N’hésitez pas à lui montrer que vous êtes à son écoute et à l’écoute de ses besoins. Armez-vous de patience même si la situation peut parfois être stressante et fatigante. Montrez-vous compréhensif et pensez à apaiser ses peurs et ses craintes pour le rassurer. Il n’est pas rare que la dépendance conduise à la dépression chez les personnes âgées. Votre accompagnement et votre assistance seront les bienvenus pour éviter la dégradation de l’état de votre proche.

Aidez-les à accomplir les tâches ménagères si nécessaire

Consacrer un peu de votre temps pour votre proche est sans doute le meilleur moyen pour lui démontrer votre affection et votre attachement. Si vous avez un emploi du temps flexible, pourquoi ne pas venir l’aider à réaliser les tâches ménagères ? Si votre temps ne vous permet pas de le faire, pourquoi ne pas lui proposer une aide extérieure quotidienne. Nombreux sont ceux qui refusent de quitter leur domicile pour aller vivre en résidence pour senior, même si cela semble la solution la plus judicieuse pour leur bien-être et leur santé. Pour leur faciliter le quotidien, il est donc possible de recourir à des professionnels proposant des prestations en tâches ménagères quotidiennes. Cela ne doit pas vous empêcher de passer de temps à autre pour donner un coup de main. De cette manière, vous ne lui donnez pas l’impression qu’il représente un fardeau pour vous. Il ne se sentira pas non plus délaissé.

Lire aussi  Quelles sont les meilleures marques de monte-escalier ?

Défendez leurs intérêts lorsqu’ils sont incapables de le faire eux-mêmes

Confier votre proche à des professionnels ne suppose pas de l’abandonner. Pour optimiser son bien-être, vous devez veiller à ce que les soins, l’aide et l’assistance qui lui sont apportés soient satisfaisants. Pensez à défendre les intérêts de votre proche dans le cas où il n’est pas capable de le faire lui-même. Veillez à ce que ses besoins soient satisfaits par les médecins et les soignants. Si vous avez opté pour une résidence pour personnes âgées, assurez-vous que votre proche ne soit pas négligé dans l’établissement. N’hésitez pas à lui demander s’il se sent bien traité et à son aise.

Passez du temps avec le senior, la compagnie est essentielle

L’accompagnement au quotidien est certes indispensable pour aider un proche en perte d’autonomie. Le confier à des professionnels ne suffit toutefois pas pour le rassurer et pour lui venir en aide. Votre compagnie est plus que fondamentale pour le soutenir. Pour éviter l’isolement social, veillez à rester en communication avec lui. Soyez une oreille attentive pour alléger ses peines et ses peurs. Vous pouvez lui téléphoner régulièrement pour prendre de ses nouvelles. Lorsque vous avez du temps libre, pensez à lui rendre visite, et à passer du temps avec lui. Ce geste réconfortant lui procurera un sentiment de sécurité, d’assurance et de joie. Le fait d’avoir quelqu’un sur qui compter est une raison suffisante pour se battre et surmonter ses difficultés.

Respectez leurs souhaits, même s’ils ne veulent pas de votre aide

aide senior en perte d'autonomie

Accepter de l’aide n’est pas toujours évident pour les personnes âgées qui perdent leur autonomie, particulièrement si elle provient de leurs enfants. Nombreux sont ceux qui refusent de se faire accompagner et assister en permanence. Plusieurs personnes dépendantes ne parviennent d’ailleurs pas à accepter leurs difficultés. Pour ne pas les bouleverser, il est important de savoir respecter leurs souhaits et leurs décisions. Évitez de décider à leur place ou de leur imposer une solution sans leur en avoir parlé en amont. Si vous prévoyez de recourir à une résidence pour senior, pensez à demander l’avis de la personne concernée, de débattre et d’argumenter sur les avantages de ce choix.

Lire aussi  Comment choisir son mobilier de collectivité ?

Dans le cas où votre proche ne souhaite pas d’aide, n’insistez pas et faites de votre mieux pour pouvoir venir chez lui afin de l’assister. Il est ainsi capital de savoir reconnaître les symptômes d’une perte d’autonomie pour pouvoir proposer de l’aide à votre proche le plus tôt possible. Soyez présent et offrez-lui votre soutien afin qu’il ne se sente pas seul malgré sa situation.