La dénutrition signifie tout simplement une baisse des apports en nutriments. Elle touche environ une personne âgée sur dix vivants chez elle et une sur deux à l’hôpital. Une perte de 5 % du poids en un mois est une manifestation de dénutrition.

Il faut également s’inquiéter si l’indice de masse corporelle est inférieur à 21. Heureusement, de plus en plus de traitements sont disponibles pour lutter contre ses effets. Dans cet article, nous aborderons ce problème ainsi que les solutions possibles pour y remédier.

Quelles sont les causes de dénutrition chez les seniors ?

Les raisons sociales et psychologiques

Premièrement, beaucoup s’imaginent que les personnes âgées doivent moins manger que les autres. Il s’agit d’une idée reçue, mais les habitudes en sont influencées. Automatiquement, on a tendance à servir des repas plus petits aux seniors. Si vous vous occupez de personnes âgées, veillez à leur donner des portions suffisamment importantes.

De plus, les seniors sont particulièrement touchés par la précarité économique. De plus en plus, certains sont incités à diminuer leur budget pour l’alimentation. Ils achètent des aliments moins chers, de moins bonne qualité et moins riches en nutriments.

Enfin, les personnes âgées sont particulièrement sensibles à la dépression. Celle-ci peut enlever l’envie de manger et provoquer une malnutrition, voire une dénutrition.

Les raisons biologiques

De nombreux seniors, à cause des problèmes de santé dus à l’âge, consomment de nombreux médicaments. Le problème, c’est qu’un effet secondaire de ces derniers peut être la perte d’appétit. Ainsi, il est bon de consulter un professionnel pour trouver le meilleur équilibre entre ces deux problèmes.

De plus, les personnes âgées ont souvent des douleurs aux dents. Celles-ci rendent la mastication difficile. Elles sont donc tentées de consommer seulement de la nourriture facile à mâcher. Le problème, c’est que cela exclut une grande partie des aliments riches en nutriments. Une conséquence indirecte qui diminue leur apport nutritionnel.

Enfin, il faut noter que la vieillesse amène souvent une perte plus ou moins importante du goût. Cela se traduit alors par une perte d’appétit, par manque d’envie de manger, qui peut provoquer la dénutrition des personnes concernées.

Quels sont les remèdes possibles contre la dénutrition ?

dénutrition senior

Les ingrédients à consommer

Les produits hypercaloriques, comme leur nom l’indique, sont des substances fortes en calories. L’objectif est de reprendre rapidement du poids pour les personnes ayant subi une perte importante.

En cas de troubles importants, un « régime hypercalorique » peut être nécessaire. On trouve sur le marché une large gamme de produits hypercaloriques pour personnes dénutries. Ces produits sont enrichis par des compléments alimentaires. Par exemple, des vitamines comme B2, C, B9 et A sont souvent ajoutées.

Néanmoins, les produits hypercaloriques sont là pour complémenter et non pour remplacer un régime alimentaire sain. En plus de ces aliments enrichis, les personnes âgées devraient consommer des ingrédients naturellement riches d’un point de vue nutritif.

Il est donc utile de remplacer la baguette et le pain blanc par du pain complet. De même pour les pâtes et le riz, il vaut mieux manger des produits à base de céréales non raffinées. De plus, il faut garder des produits riches en protéines dans l’alimentation. Ceux-ci peuvent être de la viande, du poisson, des œufs, des légumes secs, du tofu, etc.

Pour retrouver une sensation plus importante du goût, il est utile d’augmenter sa consommation en zinc. Ce dernier peut se trouver en concentration importante dans les huîtres, le crabe, les lentilles ou les germes de blé.

Améliorer l’état de ses dents

Un bon état bucco-dentaire aide à s’alimenter correctement. Pour voir ce qui doit être fait, il est bon de réaliser un bilan de santé orale chez un dentiste. En plus de cela, voici un rappel des pratiques connues pour éviter de détériorer ses dents :

Limiter la consommation de substances sucrées.

Il est également nécessaire de continuer à se brosser les dents au moins deux fois par jour. Pour les personnes commençant à perdre en autonomie, il peut être utile d’investir dans une brosse à dents électronique.

Garder trois repas par jour

De nombreuses personnes âgées auraient tendance à diminuer le nombre de repas consommés. Il y a, par exemple, le cas du mari qui ne sait pas cuisiner et qui perd son épouse.

Pour éviter la dénutrition, il est utile de s’imposer le rituel du petit-déjeuner, du déjeuner et du dîner. Sauter un repas est une mauvaise idée. Si vous prenez soin d’une personne âgée, veillez à contrôler cette habitude.

Pratiquer une activité physique

Nous ne sommes pas en train de dire que les personnes âgées doivent se comporter comme des athlètes. Mais, encore une fois, ils sont influencés par des préjugés qui disent que seuls les jeunes doivent s’exercer. Cela est faux.

Pratiquer au minimum une heure de marche par jour, même lente et avec des pauses, a des effets bénéfiques sur les muscles et les os. De plus, une activité sportive régulière, même si elle est de faible intensité, aide à lutter contre la dénutrition, notamment en ouvrant l’appétit.