Les lieux qui reçoivent du public doivent être uniquement équipés de mobiliers adaptés. Bien entendu, le confort des personnes qui fréquentent ces lieux est le premier critère à considérer. Cependant, d’autres critères doivent aussi être pris en compte, comme la sécurité ou la résistance par exemple.

C’est ainsi qu’on peut distinguer les mobiliers de collectivités, qui répondent à des normes différentes par rapport aux mobiliers de maison. Si vous souhaitez en savoir plus, nous allons vous montrer la particularité des mobiliers de collectivités. Nous allons ensuite vous présenter quelques points à considérer pour le choix de ce type de mobilier.

Le mobilier de collectivité : la définition

Un mobilier de collectivité est destiné à des lieux plus ou moins ouverts au public. On le retrouve par exemple dans la cour d’une école, dans les salles de classe, dans une salle d’attente d’un établissement public ou d’une entreprise, ou dans un jardin public.

En général, les lieux qui appartiennent à la catégorie des ERP ou des Établissements Recevant du Public sont concernés par les mobiliers de collectivités. Mais les lieux publics en plein air peuvent aussi être concernés. Bien que pour ces derniers, on parle plutôt de mobilier urbain.

Par ailleurs, notez que les mobiliers de collectivités ne se limitent pas aux chaises. Différents meubles sont en effet concernés. C’est le cas des tables dans un lieu où on sert des repas par exemple ou des meubles de rangement dans des espaces d’accueil.

Pourquoi accorder une importance particulière au choix d’un mobilier de collectivité ?

Les critères ne sont pas les mêmes au moment de choisir un canapé d’intérieur et un banc pour une salle d’attente.

Pour du mobilier de collectivité, certaines normes différentes par rapport à celles des meubles standards doivent par exemple être respectées. De la même manière, différentes contraintes doivent être prises en compte, comme l’utilisation fréquente ou les intempéries pour les lieux en plein air.

De plus, l’utilisation des mobiliers de collectivité n’est pas contrôlée. C’est l’une des plus grandes particularités de ce type de meuble. Les occupants peuvent parfois avoir des profils non définis à l’avance. Ils peuvent utiliser le mobilier de manière inattendue. Il est même possible de s’attendre à des actes de vandalisme.

Les normes en vigueur

En France, la certification NF mobilier professionnel COLLECTIVITÉ est délivrée par l’institut technologique FCBA. Cette certification est validée par l’AFNOR (Association française de normalisation) et correspond à la norme en vigueur en Europe. Différents critères sont considérés pour obtenir la certification.

Parmi ces critères, on peut citer l’adaptabilité, l’hygiène, le comportement au feu, la durabilité et la sécurité. Par ailleurs, les mobiliers de collectivités doivent aussi être stables et non encombrants pour les occupants de l’espace. Ils ne doivent surtout pas gêner en cas d’évacuation en urgence des lieux.

Les différents critères pour choisir un mobilier de collectivité

La sécurité

La sécurité est primordiale dans le choix de ce type de mobilier. Chaque équipement doit notamment être solide, stable et résistant afin que son occupant ne risque rien en l’utilisant.

Le matériau utilisé ne doit représenter aucun danger et la finition doit être aussi de qualité afin d’éviter les accidents. Il faut aussi prévoir une mauvaise utilisation des équipements et anticiper les éventuels problèmes qu’elles peuvent causer.

L’hygiène et la propreté

Il peut être nécessaire de nettoyer régulièrement des mobiliers de collectivité. C’est pourquoi les matériaux faciles à nettoyer et à entretenir sont quasi-obligatoires. Il est aussi important que ces derniers puissent résister à toutes formes d’usures. Il ne faut pas qu’au contact du moindre produit, le matériau se détériore. Il faut même prévoir l’utilisation de produits d’hygiène puissants pour les travaux de nettoyage.

Être adapté à la destination finale

Il est important de définir la destination finale du mobilier. En effet, s’il va dans une salle d’attente d’une entreprise par exemple, il est possible de choisir des mobiliers équivalents à ceux que vous avez dans votre séjour. Le design prime souvent dans ce genre de situation. En revanche, si le mobilier est prévu pour être installé dans un lieu public, il doit être assez résistant et assez solide afin de se préparer à toute éventualité.

Être adapté à différentes catégories de personnes

L’adaptabilité est un critère important pour le choix d’un mobilier de collectivité. Et pourtant, dans la plupart des cas, il est difficile de prévoir qui seront les différents occupants. Lorsque vous devez choisir des chaises pour une salle d’attente par exemple, il faut penser aux enfants, aux personnes âgées ou même aux personnes handicapées.

Faire appel à un professionnel pour l’aménagement en collectivité

Ainsi, plusieurs critères doivent être considérés pour le choix d’un mobilier de collectivité. D’un point de vue global, il en est de même pour l’aménagement des espaces recevant du public. C’est pourquoi il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel pour réaliser ce genre d’études.

Ce dernier ne prendra pas uniquement en compte les critères que nous avons énumérés ci-dessus pour le choix des mobiliers. Il pensera également à d’autres aspects comme le design des lieux, son agencement ou l’image de l’établissement concerné.