La présence d’un animal de compagnie dans la vie des seniors ajoute une belle étincelle à leur quotidien. Ces amis à quatre pattes leur offrent de la compagnie, de la tendresse et beaucoup d’amour.

Cependant, avec l’âge, le mode de vie d’une personne change énormément. Alors, quel animal choisir quand on est senior ? Comment l’adopter ? Et comment s’en occuper ? On vous dit tout dans cet article.

Quels sont les bienfaits de la présence d’un animal de compagnie dans la vie des seniors ?

La présence d’un animal de compagnie dans la vie d’un senior aura un impact positif sur sa santé physique et psychologique. En effet, plusieurs études ont démontré qu’être en possession d’un animal de compagnie est très bénéfique.

La possession d’un animal de compagnie améliore la santé et la condition physique d’un senior
Selon l’étude qui a été faite par Siegel en 1990 sur 938 personnes âgées de 65 ans, les personnes qui possèdent un animal de compagnie ont consulté moins de professionnels de la santé sur une période d’un an, par rapport à ceux qui ne possèdent pas d’animaux.

D’autres recherches faites au même sujet par Friedmann en 1991 ont affirmé que le fait de caresser un animal aide à diminuer la pression artérielle et améliore le rythme cardiaque.

Et selon les études d’Edwards & Beck et Bernatchez, les personnes âgées qui possèdent un animal ont tendance à mieux s’alimenter et notent une diminution de la fréquence ainsi que du nombre de comportements perturbateurs.

Quant aux personnes atteintes d’Alzheimer, un aquarium les aide à améliorer l’apport en calories. Enfin, selon l’étude de Serpell en 1991, un chien contribue à une meilleure condition physique, vu que son possesseur sera plus actif.

Avoir un animal de compagnie aide à surmonter les chocs émotionnels

D’après une étude faite par Siegel en 1993, les personnes veuves qui possèdent un animal surmontent le choc durant leur période de deuil plus sainement que celle qui ne possède pas d’animal.

En effet, un animal de compagnie brise la solitude des seniors. C’est également ce que démontre une étude d’Edwards & Beck en 2002 et une autre de McCulloch en 1984.

Avoir un animal de compagnie diminue les coûts de soins de santé

Une étude faite par Geisler en 2004 démontre que les seniors qui possèdent un animal consomment moins de médicaments. C’est-à-dire qu’elles économisent sur les frais des soins de la santé.

Une autre étude faite par l’institut australien Baker Medical Research vient appuyer cette idée en démontrant que la possession d’un animal domestique permet d’économiser 800 millions de dollars aux États-Unis par an.

Quel animal de compagnie choisir quand on est seniors ?

L’adoption d’un animal de compagnie exige un nouveau mode de vie à la personne âgée, alors, avant de s’engager dans un tel projet, il est important d’évaluer les capacités, les besoins et de la motivation de personne. En effet, pour qu’un senior soit apte à accueillir un animal, il doit remplir les conditions suivantes :

  • Être en mesure physique d’assumer la responsabilité d’un animal, c’est-à-dire qu’il est capable de l’entretenir et de l’emmener chez le vétérinaire.
  • Avoir quelqu’un pour le garder au cas d’absence, en effet, l’animal doit avoir une maison ou un refuge où aller en cas d’absence ou d’hospitalisation de son propriétaire.
  • Être motivé à l’idée d’avoir un animal de compagnie. En effet, un animal nécessite un entretien quotidien, pour cela il est important que la personne aime les animaux et soit consciente de la responsabilité qu’elle va prendre.

Un chien pour garder une bonne condition physique

Aimable, fidèle et plein de vie, un chien est le compagnon parfait pour garder un mode de vie actif à une personne âgée.

En effet, avoir un chien oblige son possesseur à le sortir régulièrement, cet animal est idéal pour accompagner les seniors de 50 à 65 ans.

Cependant, pour adopter un chien, il faut que la personne soit capable de s’en occuper correctement, c’est-à-dire le sortir tous les jours, de le laver régulièrement et lui changer sa literie. Généralement, il est préférable de choisir un chien adulte, car plus vieux les chiens sont, plus ils deviennent calmes.

Un chat, un ami tendre qui brise la solitude

Très affectueux, le chat brisera la solitude d’une personne âgée en lui apportant beaucoup de tendresse et d’amour. L’avantage de cet animal est qu’il est plus autonome qu’un chien. En effet, son possesseur n’est pas obligé de le sortir ni de le laver autant qu’un chien.

Un chat est aussi idéal pour une personne qui a tendance à s’absenter pendant quelques jours, en effet, avec de la nourriture et de l’eau, il peut rester seul à la maison.

Cet animal sera idéal pour un senior qui cherche un animal peu exigeant. Cependant, si la personne souffre d’un déséquilibre, il peut être dangereux en causant la chute de la personne.

Diminuer le stresse avec un poisson

Calme et beau, l’avantage des poissons est qu’ils restent dans leur aquarium, c’est-à-dire qu’ils n’engendrent aucun risque de déséquilibre pour un senior, mais ça ne change pas, que les poissons sont très délicats et nécessitent beaucoup d’attention. Pour cela, il est préférable que la personne ait une bonne connaissance du monde aquatique.

Profiter des magnifiques chants d’oiseaux quotidiennement

Un oiseau reste dans sa cage, il n’a pas besoin de les sortir. Toutefois, un petit tour au jardin ou au balcon lui fera beaucoup de bien. Ces petits êtres sont faciles à vivre, il ne demande qu’une cage bien propre, de la nourriture et de l’eau.

L’inconvénient des oiseaux est que la personne doit porter toute la cage pour les déplacer, ce qui peut poser problème chez certains seniors.

Comment se procurer un animal de compagnie ?

Pour adopter un animal de compagnie, il existe 3 solutions possibles :

  1. Un don par un particulier : ces dons sont généralement gratuits, mais afin que l’adoption de l’animal soit légale, veillez à ce que l’ancien propriétaire identifie par puce le don de son animal à titre gratuit.
  2. Un achat auprès d’un professionnel : on parle dans ce cas d’élevages et animaleries, ceux-ci comportent une variété d’animaux de race qui sont vendus à des tarifs plus au moins cher.
  3. Une adoption auprès de sociétés de protection des animaux : pour l’adoption d’un animal dans ces établissements, vous devez payer certains frais des soins reçus par l’animal. Cette méthode permet à ses établissements d’accueillir de nouveaux animaux, vu qu’un animal adopté égale à une place libérée.

Certains établissements, comme la société de décence des animaux, offrent une aide aux seniors pour l’adoption d’un animal, cet organisme offre la possibilité aux personnes âgées d’avoir un animal de compagnie tout en les aidant à s’en occuper.

En effet, l’organisme s’occupe des soins médicaux et même de la fourniture de la nourriture si la personne ne peut pas les acheter. Enfin, en cas d’hospitalisation ou de décès, l’établissement reprend l’animal.