Après la création d’une stomie intestinale, des difficultés peuvent subvenir. Ces difficultés peuvent être d’ordres psychiques ou encore physiques. Cependant, il est important de prendre au sérieux ces difficultés pour l’équilibre de l’organisme.

Si vous avez subi une stomie intestinale, il est indispensable que vous sachiez les complications que cela pourrait engendrer afin de prendre vos précautions. Nous vous expliquons le nécessaire ici.

La stomie : définition

La stomie est un couplage de l’intestin et de la peau située au niveau de la paroi de l’abdomen. Elle permet d’évacuer les selles, les urines ou encore les gaz.

Généralement, on parle de stomie quand une extrémité de la peau ou de l’intestin se rapporte à la surface abdominale.
Dans ce cas, on peut aussi parler de dérivation urinaire ou de dérivation intestinale. À cet effet, il est important d’installer une poche, pour recueillir les urines ou les selles.

Cette définition est utile pour mieux connaître la stomie intestinale pour moins l’appréhender et lui faire face. Par ailleurs, ces difficultés ne sont pas négligeables.

La stomie digestive : les difficultés physiques

De façon générale, les complications de la stomie digestive peuvent être tardives, précoces et sont plus ou moins dangereuses. Si vous avez des doutes, prenez donc rendez-vous avec votre médecin et informez-le de vos inquiétudes. Dans certains cas, les signes que vous remarquez peuvent engendrer une autre intervention chirurgicale.

Lire aussi  3 bons conseils pour bien vivre après la cinquantaine

Les difficultés après une opération

Si après une intervention chirurgicale vous constatez une anomalie, une nouvelle opération pourrait corriger les difficultés que vous rencontrez. Les complications peuvent se présenter de différentes manières.

L’hémorragie péristomiale

Pour ce genre de situation, vous pouvez constater des saignements à l’issue de votre opération. Si l’hémorragie persiste, il faudra envisager une nouvelle intervention chirurgicale pour corriger le problème.

La nécrose de la stomie

Si la stomie n’est pas bien irriguée, elle peut noircir et engendrer une nécrose. Il est alors nécessaire de veiller à ce qu’elle soit bien irriguée, pour éviter qu’elle ne subisse des complications. Toutefois, si vous avez des doutes, consultez votre médecin.

La rétractation

Une tension trop forte dans la stomie peut la repousser au niveau de la paroi de l’abdomen. Cette complication peut conduire à la formation d’abcès ou encore une péritonite. Dans ce cas, il s’agit d’une infection qui peut entraîner l’inflammation de la membrane qui tapisse la cavité de l’abdomen.

L’éviscération

Si vous constatez que l’orifice de l’abdomen prend du volume, une intervention chirurgicale peut être envisagée. Prenez donc les dispositions nécessaires pour éviter que le problème ne se complique davantage.

L’occlusion

Dans le cas d’une occlusion, il peut s’agir d’une rupture de transit intestinal. Face à cette situation, le patient doit être mis à jeun. Pour faciliter le traitement, le médecin doit poser une sonde pour nourrir le patient. Une occlusion peut être assez délicate. Il est alors nécessaire de respecter les consignes du médecin.

Les difficultés tardives

Dans certains cas, les difficultés d’une stomie digestive peuvent survenir tardivement. Parmi celles-ci, on peut retrouver le prolapsus qui extériorise l’intestin. Une fois l’intestin extériorisé, on constate une formation de trompe. D’autres signes peuvent aussi être remarqués comme l’éventration ou encore la sténose.

Lire aussi  Rachialgie cervicale : le nouveau mal du siècle

L’éventration est une ouverture des plans et favorise la circulation d’une anse le long de la paroi. Cette anse trouve refuge sous la peau et se développe à proximité de la stomie. Quant à la sténose, elle est causée par un resserrement du passage le long de la paroi de l’abdomen.

On constate dans ce cas une diminution de l’orifice cutané.

Chez certains patients qui ont une stomie digestive, on peut constater quelques complications. Au titre de ces complications, on peut citer :
la défaillance du transit intestinal qui cause la constipation, les gaz ou encore la diarrhée ;

  • les problèmes cutanés qui sont causés par les irritations de la peau ;
  • les fuites qui nécessitent un recours au type d’appareil non adapté à la stomie.

Si vous constatez ces différents signes, consultez votre médecin le plus rapidement possible.

La stomie intestinale : les difficultés psychologiques et physiques

La stomie intestinale peut aussi engendrer des complications psychologiques. Après une stomie intestinale, le patient stomisé peut rencontrer des perturbations.

La vie sexuelle et intime

Les défaillances constatées à l’issue de l’intervention chirurgicale peuvent mettre le patient très mal à l’aise. Dans sa vie amoureuse, ce dernier pourrait afficher un complexe.

En parlant de ces problèmes, on peut citer les troubles érectiles, les douleurs pendant l’acte sexuel, etc. Les relations sexuelles peuvent dans ce cas être un vrai désastre. En tant que patient, consultez un thérapeute si vous constatez l’un ou l’autre de ces signes.

L’activité sportive et vie sociale

De nombreuses personnes stomisées ne sont pas à l’aise à l’idée de participer à des activités sociales. Le fait d’aller à la piscine devient un complexe par exemple. La peur d’avoir des fuites en pratiquant une activité sportive est aussi une difficulté majeure. Certaines personnes sont réticentes du fait des douleurs qui peuvent subvenir.

Lire aussi  Comment devenir auxiliaire de vie ? 

Cependant, il est bien possible d’effectuer quelques sorties entre amis et de pratiquer les activités sportives dont on avait l’habitude. Toutefois, si votre médecin vous interdit ces différentes activités, abstenez-vous et attendez le quitus du médecin avant de vous faire plaisir.