Un Français sur trois, soit 25 millions de personnes, est âgé de plus de cinquante ans. Cette couche de la population est sujette à plusieurs maladies liées principalement à la vieillesse.

À ce stade, la santé devient le sujet de préoccupation prioritaire. Il devient donc primordial de se pencher sur le cas des séniors en cette période de crise planétaire parce qu’ils sont les personnes les plus vulnérables.

Comment protéger les séniors contre le coronavirus ? Voici les précautions à prendre !

Équiper convenablement les séniors

Malgré son taux de létalité impressionnant pour les personnes âgées, le coronavirus peut être tenu à l’écart par de simples gestes-barrières.

Mais, l’efficacité desdits gestes-barrières réside avant tout dans la qualité des équipements ou matériels utilisés.

À la maison, il faut mettre à leur disposition du savon et du gel désinfectant pour le lavage des mains.

Pour les sorties, les séniors doivent être munis de leur masque. Le choix de ce dernier doit être minutieusement effectué afin de leur assurer confort et efficacité.

Plusieurs modèles de masques, à l’instar de ceux disponibles sur masque-de-protection.com, sauront s’adapter à leurs besoins.

Veiller au respect des gestes préventifs

protéger les seniors du coronavirus

Le respect des gestes-barrières peut devenir assez tôt agaçant pour les personnes âgées, surtout si elles souffrent de certaines affections. Il faut donc le leur rappeler avec convivialité.

Il s’agit entre autres du lavage des mains, l’évitement du contact physique, l’usage du creux du coude pour tousser ou éternuer.

Si elles utilisent des masques réutilisables, elles doivent cependant éviter de les laver sans prendre certaines précautions.

Les masques peuvent être lavés à la machine, sans usage d’adoucissant. La température de 60 °C est idéale pour la lessive du masque.

Toutefois, pour le lavage du masque de protection, il faut éviter d’utiliser de l’eau de Javel ou de bouillir le masque.

Après chaque lavage, il est séant de procéder à une inspection pour s’assurer que le masque est toujours en bon état.

Par-dessus tout, il faudra veiller à ce que le masque ne soit pas lavé plus de vingt fois. Au-delà de ce nombre, son efficacité devient presque nulle.

Limiter le contact au strict minimum

protéger les seniors du coronavirus

Depuis le début de la pandémie, les personnes du troisième âge sont les plus touchées. C’est pour cela que toutes les mesures prises doivent servir à les protéger.

À cet effet, il faut commencer par limiter le contact. Même s’il leur est possible de sortir de chez elles, elles doivent limiter au strict minimum leur contact.

Dans le cas où leurs courses devraient leur être livrées, l’idéal est de les déposer au pas de la porte et ne pas entrer. Cela réduit considérablement le risque de contact avec l’agent pathogène.

Pour les plus jeunes, ils doivent éviter les endroits fréquentés par les séniors afin de ne pas augmenter les risques d’être contaminés.

Il s’agit des hôpitaux, des maisons de retraite, etc. Mais, en cas d’extrême nécessité, ils doivent porter leur masque et appliquer les gestes-barrières.

Limiter les visites dans les EHPAD

Les Établissements d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes sont des lieux hautement à risque.

Les personnes âgées y reçoivent des visites régulièrement. Pour la protection des séniors, les visiteurs dans les EHPAD doivent se soumettre à des règles supplémentaires. Il s’agit entre autres de :

  • se faire enregistrer à l’entrée et à la sortie de la structure
  • vérifier sa température frontale
  • se laver les mains au gel hydroalcoolique
  • éviter les embrassades et autres formes de contact physique
  • ne pas emmener les séniors hors de la structure

En plus de ces règles hautement importantes, les EHPAD sont invités à restreindre les horaires de visites.

Toujours dans le but réduire les risques de contaminations à l’intérieur des EHPAD, ceux-ci doivent mettre en place le dispositif d’isolement des éventuels cas suspects avant leur prise en charge par le 15.

Il est aussi important que les canaux d’informations sur les bonnes conduites face à la covid-19 soient pleinement opérationnels.

Outre la restriction des horaires de visites, la liste des visiteurs est désormais revue à la baisse.

En effet, toutes les visites, qu’elles soient familiales ou non, sont interdites. Les rares visites admises doivent recevoir l’approbation du directeur du centre.

Surveiller la santé des séniors

Compte tenu de leur fragilité, les séniors doivent faire l’objet d’une attention très particulière. D’abord, il est important de contrôler leur température deux fois par jour.

Ensuite, il faut surveiller l’apparition des signes d’infections respiratoires comme la toux, l’hyperventilation ou autres difficultés à respirer. Enfin, il faut éviter toutes les sorties inutiles et non indispensables.

Dès l’apparition de symptômes d’infection respiratoire, de fièvre, sensation de fièvre ou autre malaise, il faut éviter l’automédication. L’idéal est d’appeler le SAMU.

L’erreur fréquemment commise est de se rendre chez son médecin traitant. Cela présente le risque de contaminer d’autres personnes sur le chemin. Le meilleur geste est d’attendre l’arrivée des services de secours.

Privilégier et adopter la téléconsultation

La santé est la première préoccupation des séniors. Ils doivent donc, selon une fréquence bien définie, se rendre chez leur médecin traitant pour suivre l’avancée de leur état, pour prévenir ou guérir un mal.

Cependant, la crise au nouveau coronavirus rend les sorties risquées. Pour ne pas suspendre les visites médicales ou faire prendre des risques en leur faisant faire la route, il faut adopter la téléconsultation.

La première semaine du mois de mars 2020, les téléconsultations ont augmenté de 40 %. La consultation à distance est indiscutablement l’un des moyens les plus efficaces pour freiner la propagation du virus.

En effet, elle évite aux séniors de se déplacer et de prendre des risques. De plus, ils évitent ainsi de fréquenter les centres hospitaliers qui sont une véritable oasis pour le virus.

Faire respecter les gestes-barrières au personnel

Le respect des gestes-barrières doit désormais faire partie de la routine. Ils servent non seulement à nous protéger, mais à préserver les proches. Si vous travaillez ou vivez dans le même milieu que des personnes âgées, vous devez particulièrement veiller à respecter les gestes barrières. Ils consistent à :

  • se laver régulièrement les mains au savon et à l’eau propre
  • utiliser un gel antibactérien en cas d’indisponibilité de savon
  • tousser et éternuer dans le creux du coude

Ces gestes réduisent la transmission du virus sur les surfaces inertes comme les poignets, téléphones, etc.

En voyant les proches et le personnel soignant respecter les gestes de protections, les séniors les assimileront plus facilement.

Garder le contact malgré la distance

Le confinement donnera un sentiment d’inconfort aux séniors. Ils se sentiront seuls et en proie à l’isolement.

Cela est aggravé par les mesures réduisant les visites dans les EHPAD ou autres centres pour séniors. Pour éviter qu’ils sombrent, garder le contact avec eux même à distance est indispensable.

Chaque établissement met à la disposition des proches des moyens de rester en contact avec les séniors. Si ceux-ci sont à l’aise avec les outils de communications modernes, ils apprécieront hautement une discussion par Skype avec leurs petits-enfants.

Cela constitue d’ailleurs une bonne occasion de les initier à l’utilisation des outils d’appel vidéo. Toutefois, le plus important est de garder cette proximité et de les appeler régulièrement.

Le coronavirus menace plus les séniors que les autres groupes de personnes.

Pour les préserver, il est important de respecter les gestes-barrières, d’éviter au maximum les contacts physiques en optant pour les communications régulières à distances et la télécommunication.