Professionnel aguerri aux multiples casquettes, Marc-Henri Bécade n’en n’oublie pas pour autant les autres.

Depuis maintenant deux décennies, il s’investit corps et âme dans la vie associative et porte des projets décisifs pour le bien-être de nos seniors.

Quel est le parcours de Marc-Henri Bécade ?

Marc-Henri Bécade, c’est près de 20 ans au service au profit de la communauté. Ce diplômé de Master 2 en structure sanitaire et sociale et de formation expert-comptable possède plus d’une corde à son arc.

Il commence sa carrière au sein d’une banque nationale en tant que chargé d’affaires d’entreprise avant d’intégrer l’équipe de la clinique du Pont de Chaume comme contrôleur de gestion. Mais très vite, sa passion pour le milieu médical le rattrape.

En janvier 2003, il prend la direction de la résidence des Trois Lacs et découvre à son arrivée un établissement aux locaux vétustes et dépassés, empêtré dans des difficultés financières.

Fort de ses compétences en stratégie, gestion et communication, Marc-Henri Bécade remet à flot l’Ehpad en quelques années seulement. Il impose ainsi des mesures fortes et innovantes en faveur du bien-être des résidents et des salariés de l’établissement.

Sa culture riche et variée, Marc-Henri Bécade la met aussi au service des futures générations. Il forme ainsi les futurs directeurs médico-sociaux à la Toulouse Business School dans le cadre du master 2 santé et occupe, un temps, le poste de directeur régional pédagogique en médecine.

Lire aussi  Huile de CBD, combien de gouttes ?

Boulimique de travail, il ne manque jamais d’appliquer sa méthode : apprendre pour mieux comprendre et accompagner ainsi le changement indispensable pour adapter les organisations aux défis de demain.

Pour Marc-Henri Bécade, l’humain doit toutefois toujours être au cœur des processus. Selon lui “une bonne décision se prend lorsque l’envie du citoyen converge avec le besoin de la société et rejoint la possibilité de financement de l’État”.

Marc-Henri Bécade, un fervent défenseur de la vie associative médicale

Toutes ces expériences et ces compétences, Marc-Henri Bécade les met au service de la vie associative médicale française depuis près de deux décennies.

En Occitanie, Marc-Henri Bécade s’investit d’abord en tant que président du comité départemental pour la santé puis comme président départemental de la jeune chambre économique.

De ces deux expériences, il en retire une envie encore plus forte de s’impliquer pour la communauté. Il devient alors membre du conseil d’administration du Synerpa, premier syndicat national des maisons de retraite privées

Élu 1er président du réseau Gérontologique du Tarn et Garonne, il crée, fin 2005, le réseau de santé gérontologique Géronto-82 dont il prend la tête.

Cette structure affiche clairement son ambition : faciliter la prise en charge des personnes âgées tout au long de la filière gériatrique aussi bien sur le plan sanitaire que social. En quelques années, pas moins de 20 emplois sont créés grâce à cette initiative.

Mais surtout, le réseau prend à bras le corps la question de la prise en charge des personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer. Il soutient et accompagne les familles, souvent désemparées, dans leurs recherches de solutions d’hébergement.

Lire aussi  Problème de sommeil chez les seniors : quelles solutions homéopathiques pour en venir à bout ?

Et ce n’est pas tout ! Fait quasi unique en France, le réseau de santé gérontologique Géronto-82 peut être fier d’être parvenu à réunir autour de la table l’ensemble des acteurs du secteur, privé, public et associatif.

Objectif : définir une approche globale du parcours de soins de la personne âgée. Un succès de plus dans le monde associatif médical pour Marc-Henri Bécade !