La période de retraite est souvent caractérisée par une baisse conséquente des revenus. Généralement, la pension de la retraite ne suffit pas pour couvrir toutes les charges et jouir d’un repos confortable. Se mettre à l’abri de cette situation désobligeante, suppose de bien préparer sa retraite.

Et la bonne préparation passe par la capacité à constituer une bonne épargne retraite. Parvenir à cet objectif décisif est facile quand les bonnes décisions sont prises à temps.

L’épargne retraite qu’est-ce que c’est ?

L’épargne retraite est représentée par les ressources financières mises de côté durant la période d’activité d’un travailleur dans le but de compléter sa pension de retraite. C’est un des meilleurs leviers d’anticipation pour préparer sa retraite convenablement.

Considérant qu’une fois la retraite prise, les revenus du travailleur baissent drastiquement, la pension étant très négligeable par rapport à son salaire d’actif, préparer sa retraite est une décision presque vitale.

En effet, le niveau de vie d’une personne retraitée peut brusquement chuter si sa seule source de revenus est sa pension de retraite qui n’est que relativement 15 % de son salaire d’actif. Dans le même temps, à l’opposé, les charges elles, ne changent pratiquement pas (factures, soins de santé, loisirs, etc.)

À quel moment commencer la préparation de l’épargne retraite ?

Pour préparer sa retraite, l’épargne retraite doit commencer quand ? 20 ans, 30 ans, 40 ans, 50 ans, etc. ? Il est vrai que, quel que soit votre âge, un bon conseiller en retraite saura vous donner les meilleures orientations qui conviennent à votre profil. Toutefois, l’idéal est de commencer tôt. Très, très tôt !

Un travailleur de 20 ans qui s’applique à exécuter un bon plan d’épargne dès cet âge à plus de chance de disposer d’une économie de retraite plus confortable qu’un autre qui commence son épargne plus tard.

Quand une épargne pour préparer sa retraite est faite sur 40 ans pour un objectif d’économie finale de 500 000 euros par exemple, la cotisation à débourser par mois sera logiquement moins importante que si la période de cotisation est de 20 ans pour atteindre le même capital. Les efforts de cotisation sont moins pénibles et facilement supportables.

Toutefois, pour des contingences de vie particulières, un travailleur peut se retrouver à commencer son plan d’épargne retraite tard. Voici des pistes de stratégie d’épargne selon différents âges.

Préparer sa retraite à partir de 30 ans

Pour préparer sa retraite à partie de 30 ans d’âge, la souscription au livret d’épargne, l’achat de résidence principale et la souscription à un produit dédié à la retraite est une bonne combinaison. En clair, c’est-à-dire :

  • Livret d’épargne : c’est un compte rémunéré dédié aux particuliers qui offre des avantages fiscaux intéressants. Il a l’avantage de proposer un taux d’ouverture faible et une bonne garantie. Il est accessible à tous les revenus ;
  • L’achat d’une résidence principale : c’est une solution d’économie qui soulage considérablement une fois à la retraite. L’acquisition d’une résidence principale pour préparer sa retraite permet au retraité de réaliser une économie de dépense importante parce qu’il n’a plus à charge le paiement de frais de loyer périodique. Pour parvenir à acquérir une résidence principale, il existe des solutions comme le PEL pour accompagner le travailleur ;
  • Souscription à un produit dédié à la retraite : assurance-vie, PER, Perp, etc. Les produits dédiés à la préparation de la retraite proposent des solutions d’épargne et d’investissement attractives pour mettre de l’argent de côté avec une possibilité de placement qui peut augmenter vos réserves d’argent.

Préparer sa retraite à partie de 40 ans

Préparer sa retraite à 40 ans peut passer par :

  • Un investissement dans l’immobilier locatif : cela consiste à acheter un logement immobilier à mettre en location. Cet investissement permet de se constituer une rentrée d’argent fixe et à périodicité régulière en complément de la pension de retraite ;
  • Une souscription à une assurance-vie : l’assurance-vie permet au travailleur souscripteur de percevoir au terme de son contrat une rente viagère périodique ou un capital important. De quoi compléter ses fins de mois pendant sa retraite.

Il peut aussi arriver de vouloir commencer par épargner pour préparer sa retraite à 50 ans ou plus. Auquel cas, se rapprocher d’un conseiller en finance spécialiste des questions d’épargne retraite est la première solution. Ce professionnel dispose de pistes de solution susceptibles d’aider à constituer une épargne de retraite optimale.