À l’extrémité du membre inférieur, le pied assure la stabilité, l’amortissement et la mise en mouvement de notre corps. Composé de nombreux os, muscles et ligaments, il est exposé à diverses pathologies. Difficile alors de trouver des chaussures adaptées lorsque sa morphologie n’est pas « standard ».

Afin de soulager les pieds sensibles, il existe toutefois des chaussures confortables. Dotées d’un chaussant large, d’un petit talon et de semelles amortissantes, ces modèles permettent de se chausser sans souffrir.

Pieds sensibles : les différentes pathologies

Si les pathologies du pied sont généralement bénignes, elles s’avèrent cependant souvent handicapantes. En effet, les douleurs à la marche ou lors de stations prolongées debout rendent le quotidien difficile. Développer pour répondre à cette problématique, les chaussures confort pour pieds sensibles soulagent différentes pathologies dont :

  • Les pieds larges, plat ou creux
  • Les pieds gonflés
  • Les hallux valgus
  • Les déformations d’orteils (orteil en marteau, en griffe ou en maillet)
  • Les pieds diabétiques
  • Les pieds rhumatoïdes
  • Les métatarsalgies

Pieds sensibles : optez pour des chaussures confort

Les chaussures confort ont été développées pour s’adapter aux différentes morphologies des pieds sensibles. Ces modèles proposent notamment un chaussant large, un léger talon et un bon amorti.

Vous souffrez des pieds et souhaitez opter pour des chaussures confortables ? Afin de vous aider dans votre choix, découvrez comment choisir une bonne paire de chaussures confort.

Chaussures confort : un chaussant large

Les chaussures confort offrent un chaussant large, en particulier vers l’avant-pied. Adapté aux pieds sensibles larges, gonflés et aux hallux valgus, l’augmentation du volume standard limite le risque de compression. Cette conception évite également la pression au niveau des orteils, notamment en cas de déformation.

La circulation du sang est préservée et la sensation de pieds froids disparaît. Enfin, la largeur importante facilite le chaussage.

L’ergonomie des chaussures confort est pensée pour garantir un maintien optimal des pieds sensibles. La bonne tenue au niveau du talon et du cou-de-pied assure la stabilité à la marche.

En cas de gonflement des pieds au cours de la journée, vous pouvez également choisir une fermeture type Velcro. Vous pourrez ainsi adapter le maintien de votre pied en fonction de son évolution.

Chaussures confort : un léger talon

En cas de pieds sensibles, le port de talons hauts est fortement déconseillé. Ces modèles ne permettent pas une répartition équilibrée du poids du corps. Une chaussure confort présente généralement un léger talon qui aide au bon déroulement du pied.

En effet, bien exécuté, un pas s’effectue en trois temps : un appui sur le talon, un sur la totalité du pied et enfin un sur l’avant du pied.

La présence d’un léger talon contribue également à réduire les tensions musculaires. Le dos, les genoux et les hanches sont ainsi soulagés. Enfin, un contrefort au niveau du talon peut aider à soulager les douleurs situées à l’arrière du pied.

Chaussures confort : une semelle amortissante

chaussures confortables pieds sensibles

Qu’elle soit confectionnée en liège, en caoutchouc ou en mousse élastique, la semelle d’une chaussure confort doit amortir les chocs à la marche.

Ainsi, les modèles pour pieds sensibles absorbent jusqu’à 80 % des chocs. Selon le matériau de fabrication, les avantages diffèrent. En fonction de vos besoins, vous pourrez opter pour :

  • La légèreté, l’amorti et la résistance d’une semelle en mousse PU
  • L’adhérence, l’amorti et la résistance d’une semelle en caoutchouc
  • L’amorti, la flexibilité et la résistance d’une semelle en mousse PU et caoutchouc
  • La légèreté et la flexibilité d’une semelle en caoutchouc naturel.

Afin de répondre aux différentes pathologies, une paire de chaussures confort est généralement dotée de semelles intérieures amovibles. Cela vous permet de les remplacer facilement par vos propres semelles orthopédiques.

Chaussures confort : une doublure intérieure confortable

Certaines pathologies du pied accroissent le risque de blessures. C’est notamment le cas des patients diabétiques, sujets à une perte de sensibilité au niveau des pieds. Une doublure intérieure sans coutures saillantes limite les frottements à l’origine de lésions.

Pour une protection renforcée, certains modèles de chaussures confort proposent également un rembourrage. Sur les côtés, le dessus du pied et au niveau de la cheville, il forme un cocon protecteur pour votre pied.

Chaussures confort : un matériau de confection souple et robuste

Opter pour un matériau de confection souple et robuste est essentiel pour garantir le confort de vos pieds sensibles. Pour cela, il est conseillé de se tourner vers un cuir souple, comme un cuir d’élan ou de veau. Des modèles de chaussures confort fabriqués en matières naturelles répondent également aux problématiques des pieds sensibles. Ces matériaux présentent aussi l’avantage d’assurer une bonne absorption de la transpiration.

Pour conclure

Si vous souffrez de pieds sensibles, opter pour des chaussures adaptées est essentiel pour soulager vos douleurs. Avec une ergonomie pensée pour répondre aux différentes morphologies, vos pieds trouveront le confort tant attendu.

Si vous portez des orthèses confectionnées sur mesure, choisissez un modèle avec une semelle intérieure amovible. Enfin, pensez que les pieds gonflent au cours de la journée. Par conséquent, il est conseillé d’essayer vos chaussures confort en fin de journée.