Que ce soit en vieillissant, à cause de maladies ou de facteurs externes, tels qu’un environnement trop stressant et oppressant, certains hommes font face à des troubles de l’érection. Les troubles de l’érection sont considérés comme tels lorsqu’ils durent plus de 3 mois entiers, et dans un tel cas, une consultation médicale est nécessaire.

En France, il est estimé que plus de 10% de la population masculine fait face à ces troubles de façon régulière, et la majorité sont des seniors : parmi les 55-69 ans, ce sont 30% des hommes qui rencontrent des troubles, et plus de 70% pour les 70 ans et plus.

Si l’âge amène ces petits soucis, sont-ils vraiment irrémédiables, ou existe-t-il des solutions ?

Quels sont les bienfaits d’avoir des relations sexuelles chez les seniors ?

Les bienfaits des relations sexuelles sont multiples, surtout pour les seniors.

Premièrement, elles permettent d’allonger la vie et de ralentir le vieillissement, notamment en diminuant les rides, mais aussi en gardant votre esprit jeune.

Ensuite, cela permet aussi d’améliorer le système immunitaire, en augmentant le nombre de cellules T qui permettent de maximiser les réactions immunitaires secondaires, mais aussi d’améliorer les capacités cognitives, particulièrement verbales et visuospatiales.

Enfin, cela peut prévenir des divorces, de plus en plus nombreux chez les 60 ans et plus, car l’arrêt des relations sexuelles est l’une des causes majeures de séparations des couples, et ce de manière générale.

Est-ce que c’est dangereux ?

Bien sûr, il y a des risques, comme à tout âge, mais ils sont un peu plus importants.

Les plus communs sont des crampes musculaires et des douleurs osseuses, souvent provoquées par une pression intense sur certaines articulations ou os. Aussi, selon votre santé et votre niveau de forme physique, il se peut que vous éprouviez une fatigue intense ou fassiez de l’hypertension.

Bien sûr, il y a toujours un risque d’infarctus, mais plutôt chez les personnes souffrant de problèmes cardiovasculaires. Il faut savoir que dans un couple de senior type, l’augmentation des risques d’accidents cardiaques n’augmentent que de 0,01 %, et ce pour une fréquence d’un rapport par semaine.

En somme, les relations sexuelles chez les seniors ne sont pas dangereuses, même si elles comportent un risque, pour autant que vous soyez en bonne santé et que vous en parliez d’abord à votre médecin traitant.

Quelles précautions faut-il prendre ?

Outre les précautions de base, c’est-à-dire les préservatifs pour éviter les maladies sexuellement transmissibles, il y a bien sûr quelques précautions à prendre.

Tout d’abord, il faut en parler à son médecin. C’est certain, il peut être difficile de discuter de cela, mais c’est la meilleure solution, car il pourrait vous donner des conseils utiles. De plus, vous pourrez en profiter pour parler avec lui des précautions à prendre, surtout au niveau de vos éventuels problèmes de santé.

Ensuite, il ne faut pas s’attendre à avoir les mêmes relations que lors de vos 20 ans. La sexualité chez les seniors est une sexualité plus douce, à un rythme moins important et une fréquence revue à la baisse, du moins un minimum.

Enfin, en cas de problèmes cardiaques connus, évitez les rapports sexuels sans l’avis d’un spécialiste, et surtout évitez les petites pilules bleues !

Que faire si on fait face à des troubles de l’érection ?

troubles erection seniors

Tout d’abord, il ne faut pas s’inquiéter à la moindre petite « panne », car celle-ci peut être causée par une trop grande dose de stress ou d’une trop grande émotion, ainsi qu’une fatigue inhabituelle.

Néanmoins, si le phénomène se répète et perdure plus de 3 mois, alors il faudra tout d’abord consulter un spécialiste, c’est-à-dire un urologue. Celui-ci verra avec vous les solutions qui peuvent être adoptées, aussi bien médicamenteuses que naturelles.

Les pilules bleues, est-ce vraiment la meilleure solution ?

Tout le monde connaît ces fameuses petites pilules bleues qui permettent de contrer les pannes sexuelles.

Cependant, est-ce vraiment la meilleure solution ? Au niveau de l’efficacité, ces médicaments fonctionnent entre 50 et 80 % des cas, ce qui est relativement hasardeux.

Mais le souci principal, ce sont les effets secondaires des pilules, qui peuvent parfois être dangereux.

En effet, les effets secondaires les plus fréquents sont des troubles de la vision, des troubles digestifs, des rougeurs au visage ou des vertiges.

Mais des effets plus graves peuvent aussi survenir, dans des cas plus rares cependant, comme une perte de l’audition, de l’hypotension ou hypertension suivie d’une perte de connaissance ainsi que des accidents vasculaires cérébraux.

Mais ce n’est pas tout, puisque le viagra et les autres médicaments de ce genre peuvent aussi causer des réactions allergiques ainsi que des érections douloureuses et prolongées.

Enfin, il y a aussi un certain nombre de contre-indications telles que :

  • Les maladies héréditaires des yeux
  • Une cardiopathie grave
  • Un infarctus du myocarde récent
  • Une crise cardiaque récente
  • Une tension artérielle basse
  • Une tension artérielle haute
  • Un accident vasculaire cérébral récent
  • Une allergie aux substances contenues dans les médicaments

Quelles sont les alternatives possibles ?

Le viagra ayant un grand nombre de contre-indications ainsi que de dangers potentiels, il est toujours préférable de d’abord se tourner vers des solutions naturelles ou des médecines alternatives.

Les solutions naturelles dans l’alimentation

Il existe un très grand nombre de solutions naturelles et de remèdes de grand-mère contre les troubles de l’érection. Le plus souvent, il s’agit simplement de la consommation d’aliments pouvant favoriser l’érection, tels que :

  • Le gingembre : en cure, 50g de gingembre dans 2 litres d’eau, laisser poser 5h et boire 2 verres par jour, et ce pendant 2 à 4 semaines.
  • Les fruits secs : dattes sèches, par exemple.
  • Les fruits à coques : noix ou pistache, par exemple
  • Le houblon : sous forme de tisane.
  • Les poissons gras : thon, saumon, etc.

D’autres plantes peuvent être utilisées, souvent en tisanes, telles que le tribulus, le guarana ou le ginseng.

Les huiles essentielles

Vous le savez peut-être, mais les huiles essentielles sont de plus en plus utilisées et certaines peuvent vous aider avec les problèmes d’érection. Parmi celles qui pourront vous aider, on compte l’huile de pistachier, de patchouli, de pin sylvestre, de Siam, mais aussi d’épinette noire.

Elles sont soit à appliquer directement sur la peau, au niveau du bas du ventre, soit à diffuser grâce à un diffuseur d’huiles essentielles.

Les compléments alimentaires

Certains compléments alimentaires combinant des vitamines B3 et B6, du zinc et des acides aminés, peuvent vous aider avec votre libido et vos troubles de l’érection. Leur plus grand avantage est que vous pouvez les prendre tous les jours sans soucis, car ils sont totalement naturels.

Et si ni les solutions naturelles ni les médicaments ne fonctionnent ?

Dans le cas où rien ne fonctionne réellement, avec l’avis de votre médecin et spécialiste, il existe des injections. Il s’agit d’une dose de prostaglandine, ce qui sert à provoquer un afflux de sang et donc une érection.

Leurs avantages, c’est qu’ils donnent de très bons résultats et n’ont presque aucune contre-indication, cependant, elles peuvent parfois être douloureuses.

Sinon, il y a la solution de tout dernier recours : la prothèse pénienne. Votre urologue ne vous proposera cette solution que si les traitements naturels, les médicaments et les injections n’y changent rien pour vous.

Le taux de satisfaction des patients ayant fait placer cette prothèse est de 90 à 98 % selon les pays, mais cela ne veut pas dire que la décision ne doit pas être réfléchie à deux fois, et surtout, vous devez en discuter avec votre urologue afin de trouver ce qui est le plus adapté pour vous.

Il y a-t-il des préventions pour éviter ou retarder l’impuissance ?

Bien sûr, si l’âge est la cause la plus importante, des maladies, notamment cardiaques ou au niveau de la prostate, peuvent causer ces troubles de l’érection.

Pour prévenir ces derniers, il y a bien sûr quelques mesures de préventions, et celles-ci sont bien plus simples qu’il n’y parait :

  • Faire de l’exercice adapté et de manière régulière.
  • Éviter de consommer de l’alcool et de fumer.
  • Surveiller sa tension, détecter et traiter les éventuels problèmes qui concernent cette dernière.
  • Faire des visites régulières chez un médecin ou un spécialiste.
  • Avoir une bonne alimentation et manger, notamment, des concombres, des bananes, des graines de tournesol, mais aussi tous les aliments contenant du zinc, des vitamines E et des oméga 3.