La calvitie peut toucher tout le monde, peu importe l’âge ou le sexe. Néanmoins, c’est souvent après 40 ans que cela se voit le plus, et chez les hommes. En effet, 40 % de ceux dans la quarantaine déclarent avoir une calvitie plus ou moins avancée, contrairement aux femmes qui ne sont que 3 à 4 % seulement.

Il s’agit donc d’un problème commun, qui en préoccupe plus d’un. Mais heureusement, il existe de nombreuses solutions, dont la micro-greffe de cheveux. Mais qu’est-ce que c’est ? Et est-ce vraiment efficace ? Réponses dans cet article.

Qu’est-ce que la micro-greffe de cheveux ?

La micro-greffe des cheveux est une technique qui consiste au prélèvement et à la pose d’une certaine quantité de micro implant de cheveux par un professionnel sur une zone dégarnie. Ceux-ci sont aussi fins que possibles, de 1 à 3 cheveux tout au plus, pour que le résultat reste totalement naturel.

Comment ça fonctionne la micro-greffe de cheveux ?

Le fonctionnement de la micro-greffe de cheveux est assez simple. Tout d’abord, une zone donneuse sera définie. Celle-ci sera bien souvent dans le bas de l’arrière du crâne. Elle fera généralement de dix à quinze centimètres de long, selon les besoins, sur un centimètre de large.

Ensuite, sous anesthésie locale, le prélèvement de cheveux sur cette zone donneuse sera effectué. Cela va permettre de constituer les greffons de 1 à 3 cheveux. Ils seront ensuite transplantés dans les endroits où le crâne est dégarni, par un professionnel.

Généralement, ce type d’opération dure quatre à cinq heures, selon l’importance de la greffe. Ainsi, c’est entre 3000 et 4500 cheveux qui peuvent être greffés au cours de l’intervention chirurgicale.

Deux à trois heures après l’opération, lorsque l’anesthésie n’est plus, vous pourrez sortir, et rentrer chez vous. Vous devrez alors suivre une certaine routine pour éviter des complications. Notamment, il vous sera demandé d’appliquer de l’antiseptique, d’attendre plusieurs jours avant de faire un shampoing, et d’en acheter un avec un pH neutre.

Enfin, des visites de contrôles seront prévues par le chirurgien esthétique. Celles-ci seront hebdomadaires pendant le premier mois puis, selon le chirurgien, vous pourriez avoir une visite de contrôle un à deux mois après, pour vérifier que tout va bien et qu’aucune complication n’est apparue.

Est-ce une véritable solution contre la calvitie ?

Si la micro-greffe est une solution contre la calvitie ? Oui, c’est certain. En effet, grâce à l’implantation de nombreux greffons, le crâne peut être regarni sans trop de problèmes. La calvitie peut donc être masquée, et il faudra juste attendre que les greffons prennent et que les cheveux poussent correctement.

Néanmoins, on peut noter que chez les patients de moins de 40 ans, puisque la calvitie n’est pas encore proprement installée, le rendu peut être aléatoire. Ainsi, certaines zones regarnies pourraient, dans de rares cas, se dégarnir à nouveau.

Quels sont les « effets secondaires » à cette technique ?

Comme pour tout acte médical, il existe quelques effets secondaires qui peuvent apparaître suite à une micro-greffe. Bien sûr, le principal problème intervient à la cicatrisation. Tout le monde ne cicatrise pas de la même manière, et ainsi, certains pourraient avoir de petites cicatrices sur le crâne. Cela reste rare, mais n’est pas à négliger.

Aussi, il est possible de se trouver face à d’autres problèmes suivant la micro-greffe de cheveux.

Notamment, on peut citer :

  • Une infection, causée par le manque d’hygiène du patient ou de l’institut. C’est pour cela qu’il faut toujours veiller à choisir un bon institut, et vérifier que tout soit désinfecté et/ou stérilisé.
  • Des kystes, si le follicule pileux se trouve endommagé.
  • Un engourdissement du cuir chevelu, pouvant aller de quelques jours à quelques semaines.
  • Des croûtes et démangeaisons, dues à la cicatrisation.
  • Un gonflement, tout à fait normal, pouvant être légèrement douloureux.
  • Des saignements, rares, mais normaux, qui généralement ne durent pas longtemps.

Il y a-t-il des contre-indications ?

Il existe en effet quelques contre-indications à la micro-greffe de cheveux. Il est donc important de prendre rendez-vous avec le chirurgien au préalable et de lui parler de toutes vos pathologies ainsi que des éventuels médicaments que vous prendriez. Néanmoins, on peut noter que la plus grosse contre-indication pour ce type de traitement est la prise de médicaments anticoagulants.

Aussi, côté précaution, il est important de ne pas prendre d’anti-inflammatoires dans les 48 heures précédents l’intervention, mais aussi d’éviter la consommation d’alcool ou de tabac pendant au moins quelques jours avant l’intervention.