Bien que l’on préfère toujours rester chez soi le plus longtemps possible, c’est n’est parfois pas faisable, que ce soit avec l’âge, en cas de maladie ou lorsque l’on ne peut plus être indépendant.

Dans ces cas-là, la solution est souvent de trouver une maison de retraite (dans de rares cas certains optent pour une colocation senior).

Mais à quoi ressemblera la maison de retraite de demain ? Sera-t-elle équipée avec les dernières technologies ? Et quelles pourraient être les mesures mises en place afin d’améliorer la vie des résidents ? Essayons de répondre à cette question ensemble.

Danemark et pays nordiques : les leaders de la maison de retraite du futur

maisons de retraite du futur

En ce qui concerne les maisons de retraite du futur, le Danemark ainsi que les pays nordiques sont bien plus avancés que nous.

« Vivre comme chez soi », c’est comme cela que l’on pourrait décrire ces maisons de retraite.

Et pour exemple, il suffit de prendre certaines résidences se trouvant à Copenhague.

Entre des bâtiments colorés, des intérieurs bien décorés par les résidents et des chambres de près de 30m², ces maisons de retraite sont futuristes sur plus d’un point.

Lorsque l’on se rend à l’intérieur, on remarque tout de suite la différence.

Espace vert sur le toit, patio en tant que salle d’accueil, rez-de-chaussée avec toutes les boutiques nécessaires ou encore un ratio de 1,2 aide-soignant par résident, tout y est pour une retraite de luxe.

Mais pas à n’importe quel prix, puisque le montant mensuel maximal autorisé est de 1800 euros, soins, nourriture et charges comprises.

De plus, ces maisons de retraite futuristes se basent aussi sur les nouvelles technologies pour aider leurs résidents.

Par exemple, certaines disposent de machines permettant aux personnes en situation de handicap de monter et descendre de leur lit pour se rendre dans leur fauteuil roulant seules, sans effort.

Enfin, il faut aussi savoir que les pays tels que le Danemark ou la Suède réservent jusqu’à 2% de leur PIB pour le développement de soin et programmes entrant dans la Silver Economy.

Celle-ci permet aux personnes âgées de rester chez elles le plus longtemps possible. On retrouve entre autres des soins ainsi que des activités gratuites telles que de la gym douce ou des activités littéraires.

Qu’en est-il des maisons de retraite en France aujourd’hui ?

Aujourd’hui en France, les maisons de retraite sont bien en retard en comparaison aux pays nordiques.

Entre un ratio de 5 aides-soignantes et médecins par 10 patients et des loyers pouvant aller jusqu’à 2800 euros en région Parisienne, on est bien loin de l’efficacité du système au Danemark ou en Suède.

De même pour le montant alloué aux programmes et soins des personnes âgées à domicile, qui n’est que de 0,8 % du PIB.

Néanmoins, certaines maisons de retraite sont sur la voie du futur. Ce sont les résidences EHPAD, des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Ce type de maison de retraite dispose à la fois d’unités de soin de longue durée et de lieux de vie modernes et colorés. Les chambres sont assez grandes et disposent d’un salon permettant de recevoir les visiteurs.

De plus, un grand nombre d’activités sont possibles pour divertir les résidents, tels que des spectacles ou de mini animations.

Aussi, le personnel médical est bien plus important et se trouve sur place 24/24h. À l’heure actuelle, ces établissements sont considérés comme des maisons de retraite médicalisées haut de gamme.

Mais ils pourraient devenir une norme dans le futur, et suivre l’exemple du Danemark et des autres pays dont nous avons parlé.

Alors, à quoi ressemblera une maison de retraite du futur ?

La maison de retraite du futur devrait probablement s’orienter sur le schéma du Danemark, avec des lieux de vie permettant aux résidents de se sentir chez eux.

De plus, le personnel des établissements pourrait aussi être augmenté, ce qui permettrait une meilleure prise en charge des résidents, ainsi qu’une meilleure qualité de soins, médicaux comme sociaux.

Mais il est aussi possible que la maison de retraite du futur se base sur la domotique et la robotique.

En effet, ces deux domaines peuvent être mis à disposition des seniors afin de les aider au quotidien.

Pour ce qui est de la domotique, nul doute qu’elle aidera les personnes immobilisées ou ayant des difficultés à se déplacer.

Par exemple, cette technologie leur permettra d’allumer ou éteindre les lumières depuis leur lit.

On peut aussi imaginer qu’elle permettra de régler le chauffage, d’ouvrir les volets et bien d’autres choses.

Pour ce qui est de la robotique, outre l’accès internet qui devient une nécessité pour de plus en plus de personnes, elle pourrait parfaitement s’intégrer aux maisons de retraite pour :

  • Appeler les secours grâce à un simple bouton d’alerte se trouvant sur soi ou sur un mur.
  • Détecter des chutes grâce à des capteurs, reliés directement à un écran dans la salle du personnel, par exemple.
  • Échanger plus facilement avec ses proches via des objets connectés.
  • Aider à la prise de médicaments au quotidien.

Il y a énormément de solutions pour les maisons de retraite du futur, et certaines seront sûrement mises en place au cours des prochaines années.