On n’achète plus des baskets à 20 ans comme on les achète à 60 ans, les critères évoluent ainsi que les pieds !

Vous voulez désormais opter pour des chaussures confortables qui offrent un certain maintien du pied et préviennent les classiques maux de pieds liés à l’âge, et les baskets de marche sont pour cela essentielles.

Voyons comment les choisir.

Comment les pieds changent t-ils avec l’âge ?

Vos pieds changent de forme et de taille tout au long de votre vie, il est normal que vos critères de sélection pour chaussures changent eux aussi.

Voici entre autres les changements auxquels vous devrez faire face en vieillissant :

  • vos pieds deviennent plus larges, plus longs et plus plats à mesure que les ligaments et les tendons perdent leur force et leur élasticité. Les blessures s’accumulent. Il est normal de voir votre pointure augmenter au fil des années !
  • les pieds et les chevilles peuvent enfler en raison de problèmes de circulation sanguine ou sous l’effet de certains médicaments et de problèmes de santé. Il se peut que vous ayez besoin d’une paire de chaussures plus grande pour les jours où vous avez ces gonflements. Si vous portez des chaussettes de compression, vous devez vous assurer que vos chaussures peuvent les porter sans être trop serrées.
  • vous allez également perdre un peu de ce coussinet de graisse qui matelasse le bas de votre pied, ce qui sera synonyme de moins de confort et de plus de fatigue.
  • la peau change aussi : une peau plus sèche avec l’âge peut entraîner des callosités et des gerçures sur les talons.
  • les problèmes de pieds peuvent s’aggraver : oignons, orteils en marteau et autres affections du pied continuent de se développer. Vous pouvez ressentir les effets à long terme du port de chaussures comme des talons hauts.
  • la démarche va changer : l’arthrite, la neuropathie et d’autres affections peuvent modifier votre démarche, ralentir votre vitesse de marche globale et parfois même vous faire boiter. Les changements de la démarche sont observés après l’âge de 70 ans et sont légions chez lez personnes de 80ans.
  • perte de densité osseuse : l’amincissement des os est plus à risque de fracture, y compris des os du pied.
  • vous serez incapable de toucher vos pieds puisque vous allez perdre en souplesse en vieillissant et avoir de la difficulté à vous pencher ou à croiser les jambes. Si vous n’arrivez pas à atteindre vos pieds facilement, il devient difficile d’enfiler vos chaussettes et vos chaussures. Il se peut que vous ayez besoin de chaussure qui ne se lacent pas.
  • problèmes de pieds dus au diabète : plus d’une personne sur cinq est atteinte de diabète après 65 ans. Il en résulte souvent une perte de la circulation sanguine et de sensation dans les pieds. Vous devrez vous assurer que vos chaussures sont bien ajustées et qu’elles ne frottent pas et ne causent pas d’ampoules, ce qui peut mener à une infection.
  • enfin en vieillissant, votre capacité à vous équilibrer et à vous corriger si vous glissez ou trébuchez est réduite. Il se peut que vous preniez des médicaments qui peuvent aussi vous causer des étourdissements. Vous aurez besoin de chaussures qui ont des semelles antidérapantes et une structure suffisante pour un bon maintien, y compris celles qui montent.

Vous avez déjà là quelques critères de sélection pour de bonnes chaussures pour personnes agées, mais voyons quelques autres critères pour sélectionner une paire vous permettant de rester actif.

Choisir ses chaussures de marche quand on est un senior actif

senior actif

Si vous êtes actif et que vous aimez marcher et entretenir votre tonus musculaire, les chaussures de marche, voire de course (runnings) représentent un excellent choix.

Le mieux reste encore d’aller consulter votre podologue pour un petit bilan de vos pieds (surtout si vous avez des douleurs chroniques aux pieds), et la conception de semelles orthopédiques si besoin est. Une fois ces dernières réalisées, rendez-vous en magasin spécialisé muni de vos semelles afin de bénéficier des meilleurs conseils pour vous chausser.

Vos pieds y seront mesurés et les vendeurs évalueront votre démarche pour voir de quel type de contrôle et de stabilité vous avez le plus besoin.

Il est possible que vous vous fassiez recommander des chaussures de running, n’ayez crainte, vous pourrez parfaitement marcher avec (qui peut le plus peut le moins), et elles auront souvent le mérite de vous offrir un meilleur rembourrage (plus léger) et une technologie de pointe que certaines des meilleures baskets de marche n’auront pas. Nombre d’entre elles présenteront des drops confortables et des matériaux sans couture qui enlèvent les frottements, elles auront également une zone rembourrée pour le talon.

Vous devriez sélectionner des chaussures de sport qui ont un bout plus arrondi avec une bonne largeur de pieds et de l’espace dans la “boîte à orteils”.

Les spécialistes en la matière sont sans doute la marque New Balance, mais certains modèles comme Brooks sont également très intéressants.

Demandez au vendeur de vous aider à lacer vos chaussures pour un ajustement idéal : pas trop serrés sur l’avant-pied mais bien serrés à la cheville pour que votre talon lové contre les talonnettes rembourrées.

Quelles chaussures éviter absolument au quotidien (senior ou non) ?

Ces types de chaussures peuvent contribuer à des problèmes liés à l’âge, portez avec prudence :

  • toute chaussure à bout pointu : si vous aimez les bottines, ceci ne va pas vous enchanter, mais les chaussures à pointes pointues comme les talons des femmes peuvent entrainer des malformations des orteils et des frottements. Changez plutôt pour des versions à bout carré ou à bout arrondi qui offrent à vos orteils plus de liberté de mouvement.
  • chaussures avec talons : un talon surélevé augmente vos risques d’accident de chevilles (entorses), cela vaut aussi bien pour les talons larges aussi bien que pour les talons fins.
  • les chaussures à semelles lisses qui augmentent les risques de glissades et de chutes : sélectionnez des semelles antidérapantes sur toutes vos chaussures.
  • les sandales ou les tongs qui ont tendance à modifier la démarche. Prenez des modèles avec des sangles confortables et rembourrées pour l’été et évitez les sandales qui pourraient causer des ampoules à cause du frottement des sangles.
  • toute chaussure fragile qui n’a pas de structure pour amortir et soutenir le pied, même les pantoufles que vous portez à la maison devraient avoir une semelle ferme.
  • vieilles chaussures usées : elles n’ont souvent plus de soutien ni d’amorti. Acheter de nouvelles paires quand vous voyez de l’usure sur la semelle, le dessus ou l’intérieur des anciennes.

Conclusion

Le maintien d’un mode de vie actif est indéniablement primordial pour votre santé et votre autonomie à mesure que vous vieillissez.

Parfois, cela signifie des gestes aussi simples que de changer de chaussures.

Comprendre ce qu’il faut rechercher (et éviter à tout prix) dans votre future paire de chaussures peut vous aider à faire le meilleur des choix.

Sachez que le point clé est le confort : dès que vous enfilez une paire, vous devez vous y sentir bien immédiatement sans période de rodage !

Achetez toujours vos chaussures en fin de journée lorsque vos pieds sont un peu plus gonflés et portez les chaussettes que vous prévoyez de porter avec les nouvelles chaussures afin de vous assurer d’obtenir un ajustement correct (emmenez également avec vous vos semelles orthopédiques si vous en avez pour un essayage optimal).

Offrez à vos pieds les bonnes chaussures pour que vous puissiez continuer à marcher aussi longtemps que possible.

Enfin, ne lésinez pas sur les chaussettes non plus, vous les voulez qui évacuent la transpiration et qui ont une forme anatomique qui peut réduire le risque d’ampoules.